Les trois Vierges Mères de l’église de Rouilly-Sacey

Sites à découvrir / à visiter > Sites culturels/musées/patrimoine bâti > 40 chefs d’œuvres

Eglise de Saint-Martin

Rue de l'Ecole
10220 Rouilly-Sacey
Latitude: 48.345683
Longitude: 4.262255
Google Streetview

Presentation

Non, vous n'êtes pas dans la salle d'attente d'une consultation post-natale! mais nous sommes bien trois jeunes mamans avec leur petit enfant d'un an à un an et demi environ, vous savez à l'âge où s'éveille son caractère, et où commencent les soucis et il faut dire que celui-là il en causera à sa maman! car nous sommes trois représentations de la Vierge Marie avec Jésus et nous témoignons de quatre siècles de piété mariale dans ce petit coin de Champagne.

Moi la plus ancienne, j'ai été sculptée à la fin du 12e siècle, au temps du comte Henri 1er le Libéral ou Henri II. Je témoigne, presque seule dans cette région, du grand art de sculpteurs venus d'Ile-de-France et des plus importants centres politiques et artistiques de l'Europe, comme, du reste, les marchands qui fréquentaient les foires de Champagne.

Je suis assise, comme beaucoup de vierges romanes, les drapés de mon manteau et de ma robe sont parfaitement maîtrisés. Je ne tiens pas un enfant sur les bras, mais je montre le Christ ressuscité. Posé sur mon bras, mon Jésus assis, juge déjà le monde qu'il porte dans sa main sous la forme d'un globe terrestre. Effacée, je donne l'impression de fermer les yeux et mon visage plein, grave et mélancolique vous sourit cependant en vous invitant au recueillement.

Moi, dit la grande Vierge de pierre debout et majestueuse, un siècles et demi, au moins me séparent de ma consœur en bois! Je témoigne de la piété fervente des dernières décennies heureuses de l'Europe médiévale, avant la grande peste au milieu du 14e siècle, l'éclatement de la guerre de cent ans et le grand schisme qui va diviser les chrétiens d'Europe. Je respire un naturel puissant éloigné du maniérisme de la cour des derniers capétiens directs qui venaient de récupérer pour la couronne de France l'apanage de Champagne. Mon aisance, l'élégance de mon vêtement dont les plis descendent sobrement viennent du ciseau d'un grand maître qui a perfectionné son art dans les provinces voisines : la Bourgogne, la Lorraine, et peut-être plus loin encore. De somptueuses couleurs que l'on devinent, enrichissent mes vêtements. Comme pour mon aînée, le sculpteur a donné à mon visage l'expression d'un bonheur grave : je voudrais bien sourire de voir mon petit bonhomme jouer avec le joli bouquet de fleurs mêlées et pleines de symboles, qu'on vient de m'offrir… mais ce Jésus aux mains et aux pieds si délicats ne risque-t-il pas de se piquer aux épines des roses qui y figurent … ces mains et ces pieds qui… non je préfère goûter avec vous encore un moment le bonheur d'être pleinement mère.

Plus de deux siècles et demi plus tard, moi aussi, dit le belle vierge en bois polychrome, je témoigne aussi du bonheur d'être mère. Il est beau mon Jésus potelé comme un bébé italien et espiègle. Je témoigne aussi de l'espoir de la Champagne de retrouver des jours heureux après ces maudites guerres civiles et religieuses : le sculpteur ne m'a pas choisie parmi de grandes dames, mais parmi les jeunes filles de ce terroir. Il m'a choisi jeune, très jeune, coquette, très coquette. Avez-vous remarqué les fins tissus de ma robe et de mon manteau si harmonieusement plissés? la délicatesse de ma ceinture en ruban agrémentée d'une jolie chaîne et d'un bijou, la délicatesse de ma chevelure… et le modelé de mon corsage? Je voudrais goûter longtemps de cette joie sans mélange… et cependant pourquoi Jésus regarde-t-il si fixement ce petit vase que je tiens dans ma main droite… c'est un vase de parfum, un onguent pour parfumer son corps potelé. D'autres moments viendront où d'autres enduiront ce même corps descendu d'une croix… Voilà pourquoi, comme mes consœurs réunies là au hasard de l'histoire de ce petit village, un voile de tristesse passe dans mon regard.

M. H. 17-10-1908
M. H. 15-09-1894
M. H. 24-01-1964 


Prix et dates

Accès libre

Variable selon la saison. Vous pouvez contacter l'Office de tourisme intercommunal via info@pnrfo.org

Coordonnées

Les trois Vierges Mères de l’église de Rouilly-Sacey

Rue de l'Ecole
10220 Rouilly-Sacey

Mme FINANCE - Mme MARIE-PAUL

Tel 03 25 46 37 27
Port 06 80 44 17 25
Mail info@prnfo.org