Affaire conclue : un acheteur à deux doigts de massacrer un objet, Julien Cohen intervient d’urgence !

© France 2
publicité

Un acheteur a failli commettre l’irréparable cette semaine dans Affaire conclue. Heureusement, Julien Cohen a eu le bon réflexe en intervenant d’urgence ! On vous explique tout !

François Cases Bardina était à deux doigts de commettre une grosse bourde cette semaine sur le plateau d’Affaire conclue. Intrigué par une pendule proposée par le vendeur, l’acheteur a tenté de manipuler l’objet. Un geste qu’il aura vite regretté…

publicité

Vent de panique sur France 2

Mardi dernier, la bande d’acheteurs d’Affaire Conclue a été victime d’une grosse frayeur. En effet, François Cases Bardina, connu pour être la reine des gaffeuses, a encore failli commettre une boulette. Ce jour-là, un candidat répondant au prénom de Victor a fait le déplacement depuis Limoges pour vendre une magnifique pendule. L’objet en question a vite tapé dans l’œil de l’acheteur.

Si l’objet du jour n’était pas une rareté absolue, l’experte Delphine Frémaux-Lejeune l’a quand même évaluée à 300 euros. Un prix d’estimation qui a rendu l’étudiant heureux. C’est donc optimiste qu’il est parti vers la fameuse salle des enchères. Sur place, l’objet a rapidement créé la fascination. Dès qu’ils l’ont aperçu, les acheteurs ont eu des étoiles dans les yeux.

publicité

François était le premier à se lever de son siège pour examiner la pendule de plus près. Malheureusement, le collègue de Julien Cohen n’est pas reparti avec l’objet. Et pour cause, il était à deux doigts de fracasser l’objet…

Une catastrophe évitée de justesse

Exposé sur une table d’appoint munie de roulettes pour faciliter le transport, l’objet était à première vue bien installé. Mais bien évidemment, l’envie de le retourner démangeait notre acheteur. En effet, François Cases Bardina a voulu vérifier que l’horloge ne présentait pas de vices.

En basculant l’objet, la table a perdu de sa stabilité. Les collègues de l’acheteur ont très vite constaté le drame depuis leur fauteuil. « ATTENTION ! » a même hurlé l’homme aux lunettes bleues, sous les yeux paniqués de Caroline Margeridon. Julien Cohen est ensuite intervenu au plus vite pour aider son collaborateur et remettre la table en place.

publicité

« On a failli avoir un massacre », a lâché l’acolyte de Sophie Davant sur un air soulagé. D’ailleurs, c’est la jolie blonde qui s’est accaparé l’horloge à l’issue des enchères, en déboursant tout de même 1 000 €. Plus de peur que de mal !

publicité