Aide en France : la majorité des bénéficiaires oublierait de le demander ? Voici les informations

Une majorité de Français ne connaissent pas L’ASPA, qui est une forme d’aide en France pour tous ceux qui vont passer le cap de la retraite.

Retard de départ à la retraite : juste une forme pour encaisser ?

L’âge de la retraite est de 62 ans en 2010. On enregistre 20 milliards d’euros chaque année. C’est à partir de ce montant que les candidats aux élections présidentielles démarrent leur programme. L’État a moins à verser, car les retraités bénéficient durant peu de temps l’argent de leur retraite.

La somme de 20 milliards est juste, mais ça ne veut pas dire que ce sont des gains. Il existe de multiples dépenses qui n’étaient pas si élevées au départ. La Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) a découvert ces dépenses. La Drees a déposé une hypothèse pour faire son calcul : c’est une manière pour évaluer facilement les effets comme la mise en place d’un report de deux ans en 2019.

La pension d’invalidité, le RSA, les allocations aux adultes handicapés (AAH), aides que vous ne percevez pas à la retraite, et qui représentent dans cette année fictive 3.6 milliards d’euros (0.14 point de PIB) … Une évolution des dépenses de prestations sociales est prédite.

ASPA : les conditions pour en jouir à la retraite

ASPA ou encore Allocations de solidarité aux personnes âgées. C’est un soutien social par l’État, comme le RSA, qui est dédié aux personnes de plus de 25 ans avec peu ou sans revenu. Le retraité bénéficie de l’ASPA à condition de remplir quelques critères.

Le retraité doit avoir au moins 62 ans. Ses ressources annuelles seront inférieures à 10 838.40 euros. S’il s’agit d’un couple de retraité, le chiffre doit être de 16 826.64 euros. En réalité, le montant est variable et dépend surtout des ressources du bénéficiaire.

ASPA : montant et démarche à suivre

Le montant est de 916.78 euros si le retraité est seul et 1423.31 euros pour un couple. Le privilégié doit faire une demande, car le versement de l’ASPA n’est pas automatique. En France, on espère quelques changements parce que le gouvernement d’Emmanuel Macron est disposé à la mise en place de la réforme des retraites souhaitée depuis longtemps.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées