Albert de Monaco « gaffeur » : il invite Alexandre Coste et sa mère en l’absence de Charlène !

© Femme actuelle / Alchetron / Abacapress
publicité

Alors que Charlène de Monaco est toujours loin du Rocher, Albert de Monaco a décidé de convier son ex, Nicole Coste et le fils qu’il a eu avec cette dernière, Alexandre Coste. On vous dit tout !

À l’heure actuelle, Charlène de Monaco est toujours retenue en Afrique du Sud, où elle attend sa troisième opération. La Princesse reçoit sur place les soins nécessaires à la suite de son infection ORL. Mais pendant ce temps au Palais, il se passe un tout autre schéma…

publicité

Nicole Coste et son fils conviés au Rocher

Le Prince Albert II a décidé de convier son ex-compagne Nicole Coste et le fils qu’ils ont eus ensemble, Alexandre Coste-Grimaldi. Le jeune adolescent fêtera ses 18 ans d’ici le 24 août. Sa présence a été validée par plusieurs photos publiées en ligne, notamment sur Instagram. Les clichés en question ont par la suite été repris par le magazine Point de vue pour un article exclusif.

Dans les colonnes de l’hebdomadaire, on peut lire : « Parmi les invités, on aperçoit le fils du Prince Albert, Alexandre Grimaldi-Coste, qui soufflera ses 18 bougies le 24 août prochain. Il était accompagné de sa mère, l’hôtesse de l’air Nicole Coste », comme le précisent nos confrères.

publicité

Dans cette même publication, le magazine souligne : « Les convives s’installent pour un cocktail dînatoire avant d’assister au concert donné par l’artiste britannique Cullum. Le spectacle a lieu sur la place du casino, fraîchement réaménagée en salle d’animation à ciel ouvert ».

publicité

Une initiative qui divise…

Mais l’initiative du Prince Albert II d’inviter Nicole Coste risque fort d’énerver sa femme. D’autant plus que des photos de l’événement font le tour des réseaux sociaux. La publication n’a pas tardé à faire réagir les internautes. Parmi les commentaires on peut lire : « Aie, j’ai peur que ça ne soit une grossière erreur, compte tenu de l’absence de la première Dame ». D’autres internautes associent cette initiative à une gaffe de la part du souverain de Monaco.

publicité