Albert de Monaco humilié devant Brigitte Macron : ce coup foireux de Charlène qui ne passe pas…

© Gala / Closer
publicité

Albert de Monaco s’est senti complètement humilié dernièrement face à Brigitte Macron. Retour sur ce coup foireux de Charlène qui ne passe pas…

Le Prince Albert II viendrait de vivre le moment le plus honteux de toute sa vie. Et ce, en présence du Président de la République, Emmanuel Macron et sa femme, Brigitte Macron. Une situation embarrassante dont la principale fautive serait Charlène de Monaco. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes ! 

publicité

Charlène de Monaco au cœur de la polémique

Le Prince Albert II aurait vécu la honte face à Emmanuel Macron et son épouse. En effet, sa femme, Charlène de Monaco a commis un faux bond qui a complètement tout gâché. Un épisode raconté par l’expert royal, Stéphane Bern, dans les colonnes de Paris Match.

Le magazine people se demande si les relations sont au beau fixe entre les parents de Gabriella et Jacques. En effet, les rumeurs courent ces derniers temps comme quoi le couple princier serait au bord du divorce. Des tensions qui ne datent pas d’aujourd’hui.

publicité

« Ses regards mélancoliques sont désormais jugés comme hagards. Le peuple monégasque déçu par le comportement de leur princesse a du mal à cacher sa colère. Ils reprochent à la Première Dame de se coiffer et de se vêtir de manière inappropriée pour une princesse », rapporte la publication. Nos confrères reviennent par la suite sur l’erreur récemment commise par l’ancienne nageuse.

Des excuses qui ne passent pas…

En septembre 2012, Charlène de Monaco réalise un premier faux bond. À l’époque, elle avait refusé d’accompagner le Prince Albert II à la projection d’un long-métrage. Il s’agit du film interprété par la princesse Grace Kelly et qui s’intitule « La main au collet ».

publicité

Ensuite, en janvier 2020, elle n’accompagne pas non plus son mari à l’Élysée. Et pourtant, ce dernier avait un rendez-vous important avec le chef d’État et Brigitte Macron, le jour précédant la fête de Sainte-Dévote. En guise d’excuse, la principale concernée a indiqué avoir contracté une gastro-entérite au dernier moment. Malheureusement pour la jolie blonde de 43 ans, ces excuses n’ont convaincu personne…

publicité