Albert de Monaco : la pression monte à la suite de l’exil de Charlène, son retour précipité

© Paris Match
publicité

La pression monte d’un cran pour Albert de Monaco. Voilà maintenant plusieurs mois que sa femme, Charlène de Monaco est exilée en Afrique du Sud. Mais il semblerait que son retour au Rocher arrive bien plus vite que prévu…

Vendredi dernier, Charlène de Monaco a subi une troisième opération afin de mettre fin à son infection de la sphère ORL. L’intervention s’est bien passée et la femme du Prince Albert II est actuellement en pleine convalescence en Afrique du Sud. À quand son retour au Rocher ? Le point à travers cet article !

publicité

Charlène subit la pression de son mari et des Monégasques

Rendue vulnérable à cause de sa sinusite, Charlène de Monaco pourrait finalement rentrer au palais avant la fin du mois d’octobre, contrairement à ce qu’elle a annoncé. En effet, la princesse a subi une pression de la part de son époux, le Prince Albert II. Mais pas que ! Il faut dire qu’à Monaco, le peuple réclame le retour de la Première Dame, ne supportant plus son absence prolongée.

Au cours d’une interview pour une station radio sud-africaine, la mère de Jacques et Gabriella a confié son impossibilité de se rendre à Monaco pour retrouver les jumeaux. Comme elle le souligne : « Je ne peux pas forcer ma guérison. Les médecins m’interdisent de prendre l’avion, car au-dessus d’une altitude d’une altitude de 3000 mètres, mon état risque de s’aggraver », a-t-elle expliqué le 2 août dernier. Dans cette vidéo, on voit la princesse dévisagée avec des boursouflures au niveau des lèvres et du nez.

publicité

Un retour avant octobre envisageable…

Au cours de cette même prise de parole, Charlène de Monaco a confié : « Le fait d’être loin de l’Europe et de mes enfants est particulièrement difficile à vivre. C’est l’épreuve la plus éprouvante que j’ai traversée de toute ma vie entière. Jamais je n’ai été séparée des jumeaux aussi longtemps ». C’est à la suite de ses confessions que l’ancienne nageuse a fait part d’une date de retour.

publicité

La belle-sœur de Caroline avait annoncé qu’elle ne pourrait pas revenir à Monaco avant la fin du mois d’octobre. Mais selon nos confrères allemands de Neue Post, il y a de fortes chances que la princesse retourne au bercail avant même cette date. Une option que le souverain du Rocher envisage sérieusement. Affaire à suivre…

publicité