Albert de Monaco perd les pédales : il ne supporte plus l’absence de sa femme !

© Getty Images
publicité

Visiblement, l’absence prolongée de Charlène de Monaco a des impacts conséquents sur son mari. Le Prince Albert II perd les pédales. Il ne supporte plus l’éloignement de son épouse…

Le Prince Albert II aurait du mal à composer avec l’absence prolongée de Charlène de Monaco. Cette dernière ne serait pas de retour avant la fin du mois d’octobre. Pour rappel, cette dernière est retenue en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. Au Rocher, son mari lance un cri de détresse.

publicité

« Sans la Première Dame, le Prince Albert II n’y parvient plus »

Dans son édition du 15 septembre dernier, le magazine Ici Paris annonce : « Sans la Première Dame, le Prince Albert II n’y parvient plus ». Après six mois d’éloignement, le frère de Caroline a lancé un SOS, ne supportant plus l’absence de l’ancienne nageuse. En effet, depuis que la mère de famille est bloquée en Afrique du Sud

Le père de Jacques et Gabriella vivent un quotidien infernal depuis qu’il s’occupe seul des jumeaux. C’est en tout cas ce qu’il a avoué lors d’un entretien pour le magazine People. Dans les colonnes de l’hebdomadaire, il est également question des multiples opérations chirurgicales de la princesse, à la suite de son infection ORL.

publicité

Cette apparition publique avait pour objectif de faire taire les rumeurs au sujet de la vie privée de la princesse. En effet, les ragots courent comme quoi le couple princier serait au bord de la rupture. Certaines spéculations vont même jusqu’à sous-entendre un divorce imminent. Quoi qu’il en soit, le père de Jazmin Grace Grimaldi avoue que l’absence de sa femme lui pèse énormément.

publicité

« Je suis impatient de la voir rentrer pour m’aider avec les jumeaux (…) »

« J’ai hâte que Charlène de Monaco retourne au Rocher, car elle fait partie de mon existence, elle fait partie de la principauté… Je suis aussi impatient qu’elle m’aide avec les jumeaux et bien d’autres choses », a-t-il concédé. Et le prince de conclure : « C’est un travail d’équipe. Forcément, lorsque l’un est absent, c’est un peu difficile ». Selon Ici Paris, Albert II attend de pied ferme le retour de la Première Dame au Rocher. La date prévue pour la fin du mois d’octobre sera-t-elle retenue ? Affaire à suivre…

publicité