Albert et Charlène de Monaco : un procès scandaleux, fin des hostilités avec un cousin

© Objeko
publicité

S’il y a bien un couple qui crée actuellement le buzz dans l’actualité médiatique, c’est Albert et Charlène de Monaco. Nouvelles révélations sur leur procès scandaleux et la fin des hostilités avec un cousin.

Alors que Charlène de Monaco est toujours absente du Rocher, son mari a dû composer avec un rival de taille au trône. En effet, la place du souverain a été sérieusement menacée suite aux conflits avec un cousin éloigné. Ce dernier clamant haut et fort que le pouvoir lui revenait de plein droit. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Une affaire qui aurait pu mal tourner

À l’heure actuelle, Charlène de Monaco est toujours exilée en Afrique du Sud en raison de ses problèmes de santé. En effet, la première dame du Rocher souffre d’une infection ORL qui ne lui permet pas de prendre l’avion pour retourner au palais.

Pendant ce temps, son mari, le Prince Albert II a dû faire face à un autre problème. En effet, l’un de ses cousins éloignés réclame son titre d’héritier légitime du Trône. Un malentendu qui a fini par être réglé, comme le soulignent nos confrères du Parisien, dans leur magazine sorti le 5 août dernier.

publicité

L’ennemi en question est un dénommé Louis de Causans. Ce dernier aurait pu être couronné prince de Monaco. Dans les colonnes du magazine France dimanche, les journalistes parlent d’un « procès de la honte » en rapport avec cette affaire houleuse. La publication glisse : « Scandale au sein de la Principauté ! Le frère de Caroline n’aurait jamais dû régner au pouvoir. Soupçonné d’imposture, il serait en passe de tout perdre », rapporte l’hebdomadaire.

Louis de Causans s’explique sur les raisons de son agissement

Louis de Causans avait d’ailleurs porté plainte contre la France. L’aristocrate a exigé le paiement de 350 millions d’euros pour avoir privé son clan du trône de la Principauté. Finalement, le père de Jacques et Gabriella est parvenu à régler cette histoire. Le prince a même convié ce cousin éloigné il y a quelques semaines pour le tricentenaire de la naissance d’Honoré III.

publicité

L’événement a été reporté pour 2022, mais cette invitation prouve que les relations sont désormais apaisées entre eux. Toujours selon la publication, Louis de Causans a agi de la sorte à cause du rôle de la France et de Poincaré.

publicité