Albert II : goujat avec Charlène, ce comportement « grossier » qui a rendu la princesse dingue !

Albert II aurait déclenché la rage de sa femme Charlène de Monaco alors que celle-ci était revenue d’Afrique du Sud au mois de novembre dernier. Le père de Jazmin Grace Grimaldi aurait été qualifié de « goujat ». Le point à travers cet article !

Charlène de Monaco privée de ses enfants à son retour

De retour d’Afrique du Sud, son pays natal où elle a été retenue pendant plusieurs mois à cause d’une infection ORL, Charlène de Monaco espérait profiter des retrouvailles avec ses enfants, Jacques et Gabriella. La mère de famille n’a pas pu passer suffisamment de temps avec ses deux trésors durant son absence.

Après avoir été admise dans un centre de soins spécialisés en Suisse où elle a été soignée d’une dépression nerveuse au mois de novembre, la princesse a fait son grand retour. Mais selon Neue Post, elle n’a pas eu le temps de passer avec les deux futurs héritiers du trône. Sa priorité résidait dans le fait d’apaiser les rumeurs au sujet de son couple.

La mise au point ferme du Prince Albert II

Dans les colonnes de l’hebdomadaire, on peut lire : « À peine la Première dame a posé les pieds en Principauté qu’elle a été hospitalisée ». Des allégations qui ont déjà été ébruitées par Ici Paris soulignant que Charlène de Monaco avait disparu de la surface et n’avait pas pu voir ses enfants.

Ces derniers étaient partis avec le Souverain pour assister à une exposition mondiale organisée à Dubaï. À ce propos, la publication souligne : « Sachant que la princesse allait revenir, pourquoi sont-ils malgré tout partis ? Réalisant l’étrangeté de la situation, le Prince Albert II avait affirmé : “Elle a besoin de repos et de sérénité pour sa convalescence. Elle n’est pas au Rocher, mais nous allons bientôt lui rendre visite” ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées