Albert II : la vérité autour des conflits entre Charlène et sa belle-soeur

© Bruno Bebert / Royal central
publicité

De nouvelles révélations viennent de tomber concernant le Prince Albert II. On en sait à présent un peu plus sur les raisons des conflits entre Charlène et Caroline de Monaco. 

Alors que Charlène de Monaco est toujours retenue en Afrique du Sud à cause de ses ennuis de santé, elle est toujours en froid avec sa belle-sœur. Pourquoi les tensions sont-elles aussi palpables entre Caroline et la femme du Prince Albert II? Enquête.

publicité

Le torchon brûle entre Charlène et Caroline

Selon nos confrères allemands de Frau-Aktuell, le Prince Albert II redouble aujourd’hui d’efforts pour réconcilier son épouse et sa sœur. Force est de constater que les rapports ne sont pas au beau fixe entre Caroline et Charlène, la première dame officielle du Rocher. Avant le mariage des parents de Jacques et Gabriella, c’est la mère de Charlotte Casiraghi qui assurait le rôle de première dame au palais. Un poste qu’elle a occupé depuis le décès de la princesse Grace.

À la suite du mariage de son frère, la sœur de Stéphanie s’est retrouvée dans l’obligation de démissionner. Une décision qu’elle aura du mal à digérer. Compte tenu de l’influence des Grimaldi, l’ancienne nageuse préfère jouer la carte de la discrétion et abandonner les activités protocolaires. « Une sorte de prétexte pour masquer les rapports difficiles que la princesse entretient avec sa belle-sœur », confie une source anonyme.

publicité

Une famille maudite ?

Dans un récent numéro, le magazine France Dimanche fait état de cette guerre familiale au sein des Grimaldi. Charlène de Monaco aurait peur de sa belle-famille. Les bruits courent selon quoi le clan princier serait la proie d’une mauvaise infortune. Ceci expliquerait les multiples coups durs qui frappent la famille. Comme le souligne l’hebdomadaire : « Ceux qui ont intégré le clan des Grimaldi n’en sont jamais sortis indemnes ».

Lors d’un récent entretien, la jolie blonde de 46 ans a confié : « Mes premiers pas dans la famille princière n’ont pas été faciles. Mes proches et mes amis me manquaient, autant que le mode de vie humble que j’avais mené jusque-là. Certains membres du palais se sont montrés hostiles à mon égard. Cela m’a blessé, autant que mon mari. Nous avons tous les deux souffert », explique-t-elle.

publicité

Pour rappel, la mère de Jacques et Gabriella est actuellement en convalescence en Afrique du Sud où elle se remet petit à petit de son opération de la sphère ORL. Le retour de la princesse au sein de la Principauté est prévu pour la fin du mois d’octobre. Reste à savoir si les relations vont s’améliorer entre la première dame et sa belle-sœur d’ici là….

publicité