Albert II : Manque de sommeil, dépendance aux opioïdes, cette agréable nouvelle avec Charlène

Le Prince Albert II serait soulagé pour sa femme, Charlène de Monaco. La princesse en aurait enfin terminé avec son accoutumance à de dangereux somnifères. Elle dormirait également mieux ces derniers jours. Le point à travers cet article !

Une dépendance à des opioïdes dangereux

Visiblement, les choses sont en train de s’améliorer pour la princesse Charlène de Monaco. Au mois de novembre dernier, alors qu’elle était de retour d’Afrique du Sud, la Première dame a dû être internée d’urgence dans un centre de soins hospitalisés en Suisse. Après huit mois d’exil dans son pays natal où elle a contracté une infection ORL, l’ancienne nageuse de 44 ans aurait développé une fatigue psychophysique extrême.

Selon nos confrères de Voici, la mère de Jacques et Gabriella serait accro à de dangereux médicaments depuis plusieurs années. Il s’agit principalement de somnifères à l’instar de l’Imovane, le stilnox ou encore les dérivés du Carentanil. Davantage d’opioïdes qui entrent dans la catégorie des médicaments puissants. Des allégations confirmées par une source proche de la mère de famille.

Charlène de Monaco irait mieux… Mais reviendra-t-elle au Palais ?

Selon cette source anonyme : « La descente aux enfers a commencé lorsqu’elle avait pris des antidouleurs pour traiter une ancienne blessure. Plus le temps est passé, plus elle rencontrait des difficultés à dormir. C’était devenu un cercle infernal ». Aujourd’hui, il semble que tout irait beaucoup mieux pour la femme du Souverain monégasque. Dans son édition de cette semaine, Voici annonce la fin de sa dépendance.

Comme le rapporte la publication : « Charlène de Monaco va mieux. Elle dort mieux et elle n’est plus accro aux médicaments. Depuis trois mois, elle a eu le temps de se remettre en question sur l’avenir. Elle a réalisé que retourner au Rocher ne lui serait pas bénéfique ». Reste à savoir quelle sera sa décision finale. Affaire à suivre…

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées