Albert II rongé par les remords : ce « geste » envers Charlène de Monaco qu’il regrette

Si le Prince Albert II a mis du temps pour demander la main de Charlène de Monaco, ce serait dû à un mal-être. Aujourd’hui on sait enfin pourquoi le souverain a attendu 10 longues années avant de franchir enfin le pas. On vous dit tout !

Charlène de Monaco sous pression après son mariage ?

Cette hésitation serait due à la conscience d’Albert II qui s’attendait à ce que la princesse soit surexposée. Charlène de Monaco aurait tenté de s’adapter du mieux qu’elle a pu pour trouver ses aises au sein de la famille princière. Selon l’experte des têtes couronnées, Coryne Hall, l’ancienne nageuse aurait subi beaucoup de pression à l’issue de son mariage.

Celle qui a rédigé plusieurs livres sur les familles princières est revenue sur le sujet à l’occasion d’une interview menée par l’équipe de The Express. Dans les colonnes du magazine, elle confie : « À mon avis, les étrangers qui épousent des personnes issues de ce genre de famille subissent une terrible pression ».

La journaliste britannique enchaîne en expliquant : « Peu importe le clan royal, les nouveaux venus doivent s’adapter à un train de vie opposé à celui qu’ils ont mené jusque-là. Si vous êtes originaire d’un autre pays, à l’instar de la princesse Grace et de la Première dame, il faut faire des ajustements considérables ».

La raison des 10 années d’attente

Aux yeux de Coryne Hall, en dépit des problèmes de santé de Charlène de Monaco, la mère de Jacques et Gabriella a su s’imposer comme il faut. Comme le souligne notre experte dans son ouvrage : « Certes, elle a vécu des années durant au Rocher avec le Souverain, mais ce n’est pas vraiment la même chose de porter le titre de princesse ». Le frère de Caroline et Stéphanie aurait patienté près de 10 ans avant d’officialiser son engagement avec sa future femme pour ne pas l’humilier.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées