Albert II se crispe : Charlène mêlée à une hasardeuse guerre de succession en Afrique

Mauvaise nouvelle pour Albert II ! Sa femme, la princesse Charlène de Monaco se retrouve mêlée à une hasardeuse guerre de succession en Afrique. Le point à travers cet article !

Le Prince Albert II va devoir prendre son mal en patience avant de retrouver sa chère et tendre Charlène au Palais. La princesse vient d’accepter le rôle de médiateur dans une opposition familiale impliquant des membres du clan des Zoulous dont elle est proche.

Charlène de Monaco en médiateur

Voilà maintenant plusieurs mois que Charlène de Monaco est bloquée en Afrique du Sud en raison de ses problèmes de santé. À cause de cette absence prolongée, les rumeurs enflent au sujet de la Première Dame. Les bruits courent selon quoi la princesse serait en froid avec son mari, au grand dam de ce dernier. 

La jolie blonde de 43 ans a en effet exhorté les Zoulous à tenter de mettre fin à un différend familial. Une initiative prise par la mère de Jacques et Gabriella « pour des raisons de solidarité », peut-on lire dans les colonnes du magazine Daily Mail. L’hebdomadaire reprend des révélations partagées récemment par la presse locale. 

Un retour retardé

Pour rappel, Charlène de Monaco s’est rendue dans son pays d’origine pour assister aux obsèques du roi des Zoulous Goodwill Zwelithini au mois de mars dernier. Depuis, elle n’a plus remis les pieds au Rocher. Officiellement, l’ancienne nageuse souffre d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. 

Très proche du roi des Zoulous, la princesse avait assisté à ses obsèques avec ses femmes et ses enfants sur leurs terres d’origine à Nongoma. Les clichés de ces funérailles ont par la suite été partagés en ligne, sur les réseaux sociaux. Les photos en question ont également été postées sur le site officiel du palais princier.

Désormais, la principale intéressée pourrait retarder davantage son retour prévu à la base pour la fin du mois d’octobre. En attendant, elle compte donner de sa personne pour régler au plus vite ces différends familiaux. Des litiges liés à une question d’empoisonnement, de testaments falsifiés.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées