Albert II séparé de Charlène : une nouvelle tempête trame à l’horizon

© Legossip / Getty Images
publicité

Alors que Charlène de Monaco est toujours bloquée en Afrique du Sud, loin de son mari et de ses enfants, le couple princier doit composer avec une nouvelle tempête qui trame à l’horizon. Le point à travers cet article !

Actuellement en convalescence en Afrique du Sud, Charlène de Monaco serait au bout de sa vie. Pour rappel, la princesse souffre d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. Le pire c’est que son mari, le Prince Albert II ne peut rien y faire. 

publicité

Le couple princier face à un nouveau tracas

Une nouvelle tempête risque de frapper à nouveau sur le couple princier. C’est la rumeur inquiétante colportée par le média allemand Neue Post dans leur numéro de cette semaine. Nos confrères allemands rappellent la visite du Prince Albert II et des jumeaux il y a quelques jours en Afrique du Sud. La petite famille s’était réunie dans le cadre de retrouvailles de courte durée

En effet, Jacques et Gabriella ont dû regagner la principauté au plus vite pour affronter la rentrée en CP. Il est précisé qu’aucun autre rendez-vous médical n’est prévu pour la Première Dame. Mais un autre tracas vient mettre de l’ombre au quotidien de la jolie blonde de 43 ans. Dans les colonnes de l’hebdomadaire, on apprend que cela fait six longs mois qu’elle ne partage plus le quotidien de ses enfants. 

publicité

« Le prince devrait plutôt être au chevet de son épouse »

Charlène de Monaco risque d’attendre encore longtemps avant de serrer une nouvelle fois les jumeaux dans ses bras. Dernièrement, la Première Dame a annoncé qu’elle devrait être de retour au Rocher d’ici la fin du mois d’octobre. Mais tout dépend de l’évolution de son état de santé et des résultats d’analyse. 

publicité

Le souverain du Rocher de son côté a préféré payer une visite au Président irlandais au lieu d’aller voir sa femme. Il a également partagé des clichés de son voyage en Irlande sur les réseaux sociaux. Dans la barre des commentaires, on peut lire : « Le prince devrait plutôt être au chevet de son épouse ». Pour ce qui est de la date officielle du retour de la mère de famille au Palais, le mystère reste entier…

publicité