Alerte, rappel de produit : les glaces Häagen Dazs sont nocives pour la santé

Des lots de glaces de la marque Häagen Dazs sont susceptibles de contenir du 2-Chloroethanol. C’est un élément chimique qui nuit gravement à la santé.

Des glaces contaminées au 2-Chloroethanol

Trois lots de glaces de la marque Häagen Dazs font l’objet d’un rappel de produit, à savoir les crèmes Glacées :

  • Bâtonnets et minibâtonnets vendus en pack de 6.
  • Multi-pack.
  • Mini Cups et pots.

Plusieurs parfums de ces trois sortes de glaces sont concernés. Cependant, la principale contamination réside dans l’arôme vanille, inclus dans les multiples préparations glacées Häagen Dazs. Ces produits mentionnés ci-dessus ont été vendus entre le 8 mars 2022 et le 29 juillet 2022. Ces glaces ont été commercialisées chez Carrefour, Monoprix, Auchan, Casino, Système U, Leclerc, Intermarché. Si vous avez ces produits chez vous, ne les mangez surtout pas.

Rappel de produits : trop fréquents ces derniers mois

Des organismes liés à l’État ont effectué des contrôles de plusieurs produits alimentaires. Ils veulent s’assurer de la comestibilité de ces derniers, en raison des récents multiples scandales alimentaires. L’erreur d’étiquette est parfois la cause des rappels. En effet, certains ingrédients qui constituent le produit ne s’affichent pas sur l’étiquette. Heureusement, il y a déjà eu des contrôles ponctuels de vérification du processus de production en France.

Par ailleurs, l’affaire Ferrero a eu un retentissement médiatique. Sans oublier, les pizza Fraich’up de Buitoni, rappelés il y a plusieurs mois maintenant.

Opter pour l’alimentation saine

Actuellement, beaucoup de Français optent pour le bio. En effet, ces produits ne contiennent pas de pesticides. Ces gens ont développé une forte volonté de manger plus sainement. De plus, personne ne connaît les effets de l’exposition à un produit chimique, sur le long terme, sur notre santé. De ce fait, il y a même ceux qui ne veulent plus consommer de viande.

En outre, certains Français ont eu tendance à manger des produits locaux. Les agriculteurs prônent cette nouvelle philosophie. Effectivement, ils approuvent et espèrent que ces tendances au local et au bio puissent se poursuivre.

Pour sa part, le bio prend progressivement de place dans les rayons des magasins. En sus, l’association UFC Que choisir existe en France. Ces milliers de bénévoles aident à l’accompagnement des personnes indécises dans leur choix.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées