Alerte scoop : C’est fini, une marque iconique signe la fin de son contrat chez LIDL !

Lidl se positionne aujourd’hui comme leader du discount en France. Force est de constater que le pouvoir d’achat des consommateurs représente une source d’inquiétude majeure pour l’enseigne. Les bons plans ne cessent d’affluer dans les magasins. Malheureusement, la marque de bouteille d’eau Vittel vient de cesser le partenariat avec la filiale allemande. Et pour cause…

La marque Vittel en détresse

Les adeptes de la marque Vittel ne pourront plus s’approvisionner auprès des points de vente Lidl. En effet, le géant du discount allemand vient de cesser la commercialisation de ces bouteilles d’eau. Cette marque d’eau minérale française est issue du groupe Nestlé et se retrouve aujourd’hui en difficulté après avoir perdu l’un de ses plus importants collaborateurs. En effet, la marque a déjà fermé plus de 3 000 magasins. Ce qui n’est pas sans conséquence sur l’économie !

Si Lidl a décidé de mettre fin à la mise en vente des bouteilles d’eau Vittel, c’est à cause de ses impacts écologiques. Ces derniers temps, Nestlé est au cœur d’une vive polémique. Pour remplir ces bouteilles, la société utilise de l’eau collectée dans différents puits situés dans les Vosges. Une opération que l’entreprise réalise depuis plusieurs décennies.

Pourtant, chaque année, elle remplit jusqu’à un million de mètres cubes de bouteille. En conséquence, la nappe phréatique du village se met à diminuer progressivement. Les spécialistes craignent que Vittel ne soit à court d’eau prochainement. « Le non-renouvellement du contrat Lidl en Allemagne représente un phénomène qui a provoqué l’érosion du volume des ventes au cours des dernières années », explique Nestlé.

Lidl met fin à son contrat avec Nestlé

À l’occasion d’un entretien pour Le Parisien, Jean-François Fleck, président de Vosges nature environnement, s’est prononcé sur le sujet. « Dans les sous-sols de Contrexéville, Bulgnéville, la nappe phréatique perd environ 800 000 m3 par an. Ceci résulte des activités de Nestlé Waters, propriétaire des marques Contrex, Hépar, mais aussi Vittel. En conséquence, des associations œuvrant pour la protection des consommateurs et de l’environnement dénoncent la multinationale pour épuiser l’eau de la région.

De son côté, Nestlé Waters a limité ses prélèvements (moins 20 % depuis dix ans). En 2020, le groupe a annoncé qu’il allait limiter les ponctions vis-à-vis des quotas qui lui sont alloués. Puisque le contrat avec Nestlé est arrivé à son terme, Lidl a pris l’initiative de ne plus renouveler le contrat. Sur le site vosgien de Nestlé, 75 postes ont été éliminés, mis à part les départs volontaires. À ce propos, le responsable du groupe a annoncé : “Malheureusement en 2022, les responsables projettent de réadapter les effectifs en fonction des volumes”.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées