Alexandre Grimaldi : ce geste inattendu qui a surpris le fils d’Albert II

© Instagram
publicité

Stéphanie de Monaco a créé la surprise cette semaine en réalisant un geste inattendu envers Alexandre, le fils illégitime du Prince Albert II. De quoi s’agit-il ? On vous dit tout dans les prochaines lignes !

Stéphanie de Monaco est une femme gentille et bienveillante. Récemment, elle a fait preuve d’un geste louable à l’égard de son neveu, Alexandre Grimaldi Coste. Pour rappel, ce dernier est le fils illégitime que le Prince Albert II a eu avec l’ancienne hôtesse de l’air, Nicole Coste. Le point à travers cet article !

publicité

Stéphanie de Monaco : marraine d’Alexandre

Visiblement, Stéphanie de Monaco est quelqu’un qui a le cœur sur la main. Dans son édition de cette semaine, Paris Match revient sur la nature de ce geste qu’il a réalisé pour Alexandre Grimaldi Coste. Dans le magazine, on peut voir une photo de lui avec le jeune adolescent de 18 ans qui vient de célébrer son anniversaire au Rocher. Stéphanie de Monaco a donné son accord pour devenir sa marraine.

« Depuis le départ, Albert de Monaco a promis d’être présent et de faire le nécessaire pour que son fils ne soit pas exclu du clan princier. Bien évidemment, pour moi, tout enfant mérite d’être pleinement reconnu dès sa naissance », explique l’actrice de 56 ans. Nicole Coste n’a pas tardé à être rassurée grâce à un geste louable de Stéphanie de Monaco, marraine officielle de son fils.

publicité

« Albert II a fait honneur à sa promesse »

À ce propos, l’ex-compagne du souverain souligne : « Albert II a fait honneur à sa promesse. Les choses avancent bien et suivent leur cours. Ce qui me fait vraiment plaisir », a-t-elle affirmé. Le demi-frère de Jazmin Grace Grimaldi pourrait bien se lancer dans l’univers du mannequinat et profiter en ce sens d’un coup de pouce financier. Son père était présent pour lui.

publicité

« Nos rapports se basent sur la confiance, car je suis issu d’un milieu modeste, l’essentiel est d’être élevé. Je ne suis pas le genre de personne à forcer les choses même si cela peut parfois se révéler utile », a-t-elle conclu dans les colonnes du magazine.

publicité