Amandine Pélissard : sa réponse cash à ceux qui estiment qu’elle s’enrichit grâce aux allocations !

© TF1
publicité

Amandine Pélissard, la candidate emblématique de Familles nombreuses, la vie en XXL a tenu à répondre cash à ceux qui estiment qu’elle s’enrichit grâce aux allocations. On vous dit tout ! 

Il y a quelques semaines, les inconditionnels de Familles nombreuses : la vie XXL ont pu découvrir le quotidien d’Amandine Pélissard et de ses huit enfants sur TF1. Très suivie et critiquée sur les réseaux sociaux, la mère de famille a tenu à faire une énorme mise au point. Le point à travers cet article !

publicité

« Les allocations c’est une goutte d’eau dans l’océan »

Parmi les icônes emblématiques de l’émission Familles nombreuses : la vie XXL figure Amandine Pelissard. Depuis l’interruption du programme, le 6 juillet dernier, les fans de ce clan se contentent de suivre leur quotidien sur Instagram.

Si la mère de huit enfants est très active sur les réseaux sociaux, elle n’est malheureusement pas à l’abri des critiques. Certains internautes lui reprochent d’amasser une fortune grâce à la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et de faire délibérément des enfants pour obtenir de l’argent.

publicité

Pour la mère de famille, c’en est trop ! À l’occasion d’un entretien avec nos confrères de Télé Loisirs, la compagne d’Alexandre a tenu à mettre les points sur les « i ». « La CAF, c’est l’Euromillions c’est bien connu ! » a-t-elle lâché sur une note d’ironie. Et celle qui vient de faire une fausse couche d’ajouter :

« Ces gens-là, je les invite à élever 8 enfants ils verront par eux-mêmes si la CAF c’est l’Euromillions ! (…) Quand tu élèves tes enfants correctement, les allocations c’est une goutte d’eau dans l’océan. Contrairement aux impôts, on est obligé de tout déclarer, le moindre euro… (…) Cessez de croire que la CAF me fait vivre », a-t-elle insisté.

publicité

Amandine Pélissard partage sa colère et son indignation

Certains haters accusent Amandine Pelissard de se servir de l’argent de la CAF pour réaliser de la chirurgie plastique. À ce propos, la principale intéressée affirme : « Lorsque je lis ce genre de message comme quoi je me fais des injections grâce aux allocations… Il faut vraiment que ces gens se réveillent ! Comment est-ce possible de dire des âneries pareilles », s’est-elle indignée. Et la mère de famille de conclure : « Les personnes qui sont en difficulté et qui n’ont que la CAF pour survivre, je suppose qu’ils doivent s’arracher les cheveux lorsqu’ils apprennent des choses pareilles. C’est dingue ! ».

publicité