Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : victime de critiques ignobles après sa fausse couche !

© TF1
publicité

Alors qu’elle a récemment fait une fausse couche, Amandine Pellissard (Familles nombreuses) a fait l’objet de plusieurs critiques ignobles. On vous dit tout !

Alors qu’elle attendait son neuvième enfant, Amandine Pellissard a annoncé avoir fait une fausse couche le 11 juillet dernier. Malgré cette tragédie douloureuse, les haters n’ont pas manqué de critiquer la mère de famille. Des commentaires odieux et ignobles. Le point à travers cet article !

publicité

Amandine Pellissard choquée et en colère

Comment peut-on oser dire des atrocités à une femme qui vient de perdre son enfant ? C’est en tout cas ce qui est arrivé à Amandine Pellissard. La candidate de « Familles nombreuses, la vie en XXL » vient de faire une fausse couche. Le weekend dernier, à la suite de son hospitalisation, elle a perdu son bébé. Une tragédie qu’elle a tenu à partager sur les réseaux sociaux.

Sur son compte Instagram, la compagne d’Alexandre a écrit : « Suite à une anomalie placentaire, j’ai fait une fausse couche à 13 semaines d’aménorrhée ». Elle a par la suite pris la décision de prendre ses distances des réseaux sociaux, pour se ressourcer. La candidate de TF1 comptait ainsi sur la compréhension du public. Hélas !

publicité

Les réactions ne se sont pas fait attendre à la suite de cette publication. Les détracteurs ont profité de l’occasion pour lui transmettre des messages pleins de méchanceté. « Vous êtes à 95 % une communauté solaire. Les 5 % sont des cons. Dans ces moments-là, les cons, passez votre chemin », s’est indignée la mère de famille.

« Allez ouvrir votre gueule ailleurs »

Parmi les commentaires on peut lire : « Te plains pas, t’en as huit » ou encore « Pense à ceux qui n’en ont pas ». Pour Amandine Pellissard, c’en est trop ! La mère de famille a poussé un gros coup de gueule en soulignant : « Ayez un peu de respect pour la douleur des autres. C’est scandaleux et déplacé ! » a-t-elle déploré. Et la principale concernée d’ajouter : « Allez ouvrir votre gueule ailleurs ».

publicité

Pour conclure, la maman de huit enfants a déclaré : « Ne vous inquiétez pas de savoir si mon corps dit stop ou pas… Mon corps, il vous dit mer**. Je ne vais pas changer ma façon de voir les choses à cause de vos critiques obscènes ». Chez Lacs champagne, nous transmettons tous nos vœux d’encouragement à la mère de famille face à cette épreuve douloureuse.

publicité