Amel Bent : elle devra vivre avec ce bracelet électronique

« Enfin » ! Voilà sans doute ce qu’Amel Bent devait se dire il y a quelques heures, à la découverte du retour de son mari. En effet, Patrick Antonelli était en prison depuis le début du mois de mai. Celui-ci a pourtant déjà été face à la justice pour trafic de permis de conduire dans son auto-école de Neuilly-sur-Seine. Cependant, cette affaire n’a pas vraiment quelque chose à voir avec son incarcération.

Amel Bent : la nouvelle qui la rend heureuse

Même s’il est déclaré coupable, le tribunal de Nanterre l’avait condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis mais avec un aménagement de peine sous bracelet électronique. Il a donc évité la prison, avant de devoir payer pour deux autres affaires. Par exemple, son escroquerie aux aides de l’Etat versées durant la pandémie de COVID-19. C’est d’ailleurs cela qui l’a fait entrer en prison au début du mois de mai. Au final, il y a quelques heures, Le Parisien a sorti la bonne nouvelle pour Amel Bent et son mari.

Libéré mais à une condition

La cour d’appel de Versailles a pris la décision de le « libérer » ou plutôt, à le condamner à huit mois de prison avec port du bracelet électronique. Une décision que son avocat approuve malgré le fait que « la détention n’avait aucune justification ». « Mon client a été relaxé sur presque toutes les infractions« , finit-il. Par ailleurs, il ne pourra plus effectuer une activité liée à la surveillance et au gardiennage pendant trois ans. Il ne pourra donc plus protéger sa compagne.
En tout cas, la famille va pouvoir se retrouver et la jeune maman pourra élever le petit dernier avec l’homme de sa vie.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées