Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) évacuée d’urgence à l’hôpital !

© Starmag
publicité

Les nouvelles ne sont pas bonnes concernant Anne-Elisabeth Blateau ! On vient d’apprendre que l’héroïne de Scènes de ménages vient d’être hospitalisée d’urgence. Le point à travers cet article !

Anne-Elisabeth Blateau est au plus mal. Selon les nouvelles publiées par le magazine Public, l’héroïne de Scènes de ménages a été hospitalisée d’urgence cette semaine. Cela s’est passé à la suite d’un accrochage avec des policiers. L’actrice risque de perdre sa place sur M6. Le point à travers cet article !

publicité

Une actrice au cœur du scandale

Anne-Elisabeth Blateau est une nouvelle fois au cœur de la polémique. Pour rappel, l’actrice de 44 ans a déjà été emprisonnée au Qatar par le passé. Dans son dernier numéro, le magazine Ici Paris rapporte des nouvelles similaires concernant la comédienne. Selon nos confrères, elle aurait eu un accrochage avec des forces de l’ordre dans la journée du 29 juin dernier.

La jolie rousse aurait été interpellée en état d’ivresse. Ce qui n’est pas une grande première pour les policiers. Les voisins de la principale concernée ont appelé les policiers à cause d’un tapage dans l’immeuble. Les faits se sont déroulés dans la ville de Montreuil, près de la capitale.

publicité

Une fois arrivés sur les lieux, les représentants de la loi ont été choqués de voir Anne-Elizabeth « sous l’emprise de l’alcool ». Les policiers auraient même eu des difficultés à la contrôler tellement elle était ivre et agressive.

Anne-Elisabeth Blateau récidive

À la suite de cette altercation, les policiers n’ont pas porté plainte malgré les coups dont ils ont été victimes. Malheureusement, il semblerait qu’Anne-Elisabeth Blateau soit en état de récidive. Pour rappel, en septembre 2019, l’interprète d’Emma a déjà fait preuve de violence envers les pompiers venus à sa rescousse.

publicité

Un comportement qui pourrait bien lui coûter cher dans sa carrière de comédienne. Pour l’heure, ni M6 ni la production de la shortcom à succès n’a évoqué de commentaires sur le sujet. Une chose est sûre : les chaînes télévisées n’apprécient guère ce genre de frasques à répétition…

publicité