Arnaque à la plaque d’immatriculation : faites attention

Pendant que les arnaques à la carte vitale continuent dans notre pays, une nouvelle escroquerie fait son apparition. Il s’agit de l’arnaque à la plaque d’immatriculation, qui est une méthode de fraude bien pensée.

Arnaque à la plaque d’immatriculation : comment ça marche ?

Vous avez reçu un appel disant que vous êtes impliqué dans un accident de la route ? Soyez prudent, il s’agit sans doute d’une arnaque à la plaque d’immatriculation. En effet, ce procédé sévit maintenant en France. Il s’agit ici de vous demander un dédommagement financier dans le cadre d’un faux accident. Pratique répandue au Royaume-Uni, cette arnaque est assez simple.

Les escrocs vous appellent d’abord pour vous annoncer que vous êtes responsable d’un accident. Dans cet appel, ils vous disent avoir relevé votre numéro de plaque. Ils déclarent ensuite qu’avec le numéro d’immatriculation du véhicule, ils ont pu avoir votre numéro de téléphone grâce à la préfecture.

Après vous avoir fait croire à votre implication dans un accident fictif, les escrocs veulent ensuite un dédommagement financier. Si vous ne voulez pas payer, les arnaqueurs vont vous menacer de porter plainte. Dans la plupart des cas, cette situation finit de la même façon : le propriétaire de la voiture paie par peur des sanctions.

Plusieurs victimes déjà recensées en France

Cette arnaque à la plaque d’immatriculation s’installe peu à peu en France. On a déjà détecté plusieurs victimes dans le pays. Une des victimes a même décidé de témoigner sur BFMTV.

« J’étais en panique parce que j’ai quelqu’un qui me dit que j’ai créé un accident. Mais ce que j’ai trouvé bizarre, c’est qu’il n’y avait pas de date, pas de lieu… Aucune information qui n’aurait permis de savoir que c’était bien nous », affirme la victime chez BFMTV.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées