Astuces coiffure : Comment bien porter la frange à 50 ans ?

© Maxtree
publicité

A 50 ans et plus, de nombreuses femmes préfèrent changer de look et d’agrémenter leur coiffure à l’aide d’une petite frange. Mais comment bien se l’approprier à cet âge ? On vous dit tout ! 

Quel que soit l’âge, la frange permet toujours de paraître plus jeune ! Selon l’expert, Joel Goncalves, les clientes sont toujours émerveillées après chaque résultat. Les franges présentent l’avantage de sublimer le regard et de rendre le visage encore plus glamour. Mais encore faut-il savoir la porter pour être sûr d’adopter la bonne coiffure, surtout à l’âge de 50 ans

publicité

Adopter les bons gestes au quotidien

Joel Goncalves, déconseille fortement de se « sécher la frange au moyen d’un sèche-cheveux. Il est préférable de se servir de ses propres mains ou d’utiliser une brosse plate. Les franges ne vieillissent pas bien lorsqu’on a tendance à en faire trop », précise-t-il. Tout comme l’ensemble de la chevelure, la frange mérite également un entretien régulier. 

En effet, les franges ont tendance à pousser très rapidement. D’où l’intérêt de les tailler de temps à autre. Pour l’entretien, le spécialiste recommande d’utiliser un shampooing sec à l’instar du Lazy Girl de Hair By Sam McKnight. Comme il l’affirme : « L’utilisation de ce produit permet des résultats frais et naturels sur le reste de la chevelure ».

publicité

Définir les extrémités

Toujours selon le spécialiste, il est important de définir les pointes des cheveux. « Les cheveux rebelles et wavy c’est original sur les photos, mais ça peut représenter un véritable calvaire au quotidien », indique Joel Goncalves. Pour lisser et redynamiser les extrémités, les soins capillaires, « The One For All 6-In-1 Styler de Virtue » ou la « Almost Everything Cream de la marque Hershesons » représentent des alliés incontournables.

publicité

Rafraîchir sa coiffure

Enfin, l’expert préconise un changement de coupe fréquent lorsqu’on a 50 ans et plus. Cela permet d’une part d’entretenir la frange et d’autre part, de bien s’occuper des longueurs. Joel Goncalves a d’ailleurs retenu une leçon importante grâce au Coronavirus : « Lorsqu’on ne se fait pas couper les cheveux pendant plusieurs mois, ils perdent en brillance et en longueur ». Le spécialiste recommande de réaliser une coupe toutes les six semaines, afin d’éliminer les pointes fourchues et de prévenir les chutes de cheveux.

publicité