Boîtes de conserves : il devient urgent de faire un stock dès aujourd’hui, et pour cause…

Les boîtes de conserve remplissent souvent nos placards en cuisine. Mais en raison du contexte actuel, il devient urgent de faire un stock. Et pour cause…

Les conserves figurent parmi les incontournables de la cuisine. Malheureusement, ils risquent de faire l’objet d’une pénurie dans les mois à venir. D’où l’intérêt de réaliser des stocks dès maintenant !

L’inflation perturbe le secteur agricole

La crise ukrainienne a engendré des impacts non négligeables sur le quotidien de nombreux Français. Alors que le tarif de l’énergie explose, le secteur de l’alimentation est sérieusement affecté. D’où l’importance d’envisager les pires scénarios. D’ailleurs, les acteurs de l’agro alimentation souffrent énormément de cette situation. Les producteurs ont donc tenu à lancer l’alerte depuis le mois de décembre dernier.

Force est de constater que la hausse du prix de l’électricité a déstabilisé leur production. Résultats, plusieurs aliments essentiels du quotidien disparaissent des rayons des supermarché. Cette fois, c’est au tour des conserves de manquer à l’appel.

Vers une rupture de stock des conserves ?

Cette pénurie serait due aux industriels qui auraient réclamé une augmentation moyenne de 13%. Une requête qui se comprend compte tenu de la crise énergétique et des tarifs appliqués dans l’agroalimentaire. Les pâtes devront ainsi voir leur prix augmenter de 11% contre 15% pour les huiles alimentaires.

De leurs côtés, les boîtes de conserve subiront une hausse de l’ordre de 18% à partir du mois prochain. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que les industriels trouvent une entente avant la fin de ce mois de février. Autrement, cette crise risque de perdurer encore longtemps. Notons qu’il faut plus de 40 millions d’euros pour produire ces boîtes indispensables de notre placard.

Pour éviter de cesser ses activités, Cofigeo a décidé de fermer certaines de ses usines implantées dans l’Hexagone, en attendant que la situation s’améliore. Notons que ces exploitations constituent 80% de la production des produits de renom signés Zapetti ou encore Raynal & Roquelaure.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées