Brigitte Macron bouille de colère : cette charge d’Enora Malagré qui ne passe pas…

© Femme actuelle / Abaca
publicité

Difficile pour Brigitte Macron de dissimuler sa colère à l’encontre d’Enora Malagré. Retour sur cette charge de la chroniqueuse qui a du mal à passer…

Mobilisée pour le chef d’État français dans le cadre de la campagne présidentielle de 2022, Brigitte Macron risque d’être agacée par une charge d’Enora Malagré. L’ex-chroniqueuse de Touche pas à mon poste va sans doute s’attirer les foudres de la Première Dame. Et pour cause…

publicité

Enora Malagré hausse le ton sur Instagram

Enora Malagré s’est emparée de son compte Instagram cette semaine pour évoquer sa manière de voir les choses. Sur le fameux réseau social, la chroniqueuse de 41 ans a écrit : « Et pendant ce temps… il cherche à séduire les extrémistes pour obtenir leurs votes lors des prochaines élections ». Une réflexion qui fait référence au discours d’Emmanuel Macron sur les réfugiés afghans. 

De nombreux internautes reprochent au mari de Brigitte Macron son manque de réactivité envers l’endométriose. Une pathologie gynécologique qui complique le quotidien des nombreuses victimes. Une cause soutenue par l’ancienne collègue de Cyril Hanouna et qui lui tient très à cœur. Elle estime que le Président de la République devrait déployer plus d’efforts dans ce combat. 

publicité

Elle raconte les douleurs de la maladie

« Pour nous, la période estivale est la pire de toutes les saisons. Pendant que tout le monde s’amuse et profite du soleil, de la plage, etc. On souffre en silence… le tampon avec la mer ou la piscine c’est pas évident », a-t-elle annoncé sur la Toile où elle est très active. Enora Malagré enchaîne en soulignant : « Au départ, je me rappelle des douleurs de règles. Au fur et à mesure que les mois défilent, les douleurs deviennent atroces ».

« Les hurlements dans le crâne, les coups de couteau dans les reins, l’organisme entier qui réclame un peu de fraîcheur », raconte-t-elle au sujet de la maladie. L’endométriose touche 2,5 millions de femmes en France.

publicité

La jolie blonde de 41 ans a mené ce dur combat pendant 10 ans et compte bien tout faire pour aider celles qui en souffrent encore aujourd’hui. Elle dénonce notamment le manque de recherche médicale et le manque d’informations. Ce qui explique pourquoi cette maladie incurable est encore méconnue du grand public…

publicité