BUITONI : La pizza qui a failli coûter la vie.

L’affaire Buitoni n’arrête pas d’agiter toute la France. Suite à ce scandale sanitaire, 48 enfants et 2 adultes en ont été victimes. La bactérie E.Coli a été tardivement dépistée dans ces produits de la gamme de pizzas Buitoni. Tandis que deux enfants ont perdu la vie, plusieurs parents de ceux qui ont échappé au danger ont fait leurs témoignages. Selon les victimes, une plainte commune est en vue. Les médias vont donc montrer fréquemment leurs témoignages. Objeko en a vu trois, dont une vidéo du magazine Le Télégramme a rapporté l’un. Et les autres sont rapportés dans les magazines Le Figaro et Le Point.

L’affaire Buitoni : 50 victimes, dont deux mortes.

Dans l’immédiat, ce sont les chiffres annoncés par les médias, mais il se pourrait que ces chiffres changent au fil du temps. Sans oublier que derrière ces chiffres très inquiétants se jouent plusieurs vies humaines. Des vies de familles, de parents et d’enfants qui sont plutôt risquées. Les premiers témoignages sur l’affaire Buitoni peuvent en effet faire parler d’eux sur la Toile. Parce que même s’ils disent la même chose, ils expriment tous la faiblesse des parents face aux désastres arrivés à leurs enfants. Des traumatismes qui résultent des interventions lourdes qu’ils doivent endurer pour rester en vie. D’un malheur qui naît d’une consommation de pizza Buitoni.

Les parents d’Augustine ont donné leur témoignage dans le journal Le Point. C’est une petite fille de 3 ans et demi qui a mangé une part de pizza Buitoni sans même savoir que cela a failli lui coûter la vie. Les parents sont en colère contre Buitoni et sous le choc également pour l’insuffisance de contrôle sanitaire. Même si Augustine l’a échappé belle, cette tragédie va toujours être gravée dans sa mémoire. « Notre fille aurait pu mourir, elle gardera des séquelles à vie ! Tout ça à cause d’une pizza… », disait ses parents auprès du Point. Car, comme toutes les autres victimes, la petite fille subit le syndrome hémolytique et urémique.

Un récit qui a chamboulé tout le pays.

Les parents de Léna ont pris la parole dans le journal Le Figaro, ils sont prêts à donner leurs avis sur l’affaire Buitoni. D’autant plus que leur fille de 12 ans a perdu la sienne à cause de la bactérie E.Coli. « Elle a été aux portes de la mort. Elle est maintenant enfermée dans son corps », disaient Cédric et Sophie, parents de Léna. Encore dans le journal Le Figaro, ils ont ajouté « Mais elle ne parle plus, n’entend plus, ne voit plus, ne marche plus. (…) Elle est dans un état végétatif. »
Pour finir, le papa de Sacha, 4 ans et demi, a témoigné dans une vidéo pour le média Le Télégramme. Il a vu l’affaire Buitoni sous un nouvel angle. Il a vu la vie de sa fille se jouer au pif.

Les médecins lui annonçaient que Sacha avait atteint l’insuffisance rénale à cause de la bactérie E.Coli. Il fallait traverser plusieurs procédures qui pourraient être insupportables pour sa fille. Il s’agit de faire des opérations pour se faire poser un cathéter de dialyse. La petite fille, ainsi que ses parents, ont paniqué, mais heureusement que Sacha a supporté l’opération et la dialyse. Les parents vont se rallier et porter plainte pour obtenir justice à leurs enfants.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées