CAF: peu de gens réclament ces aides de 300 euros

Dans le monde actuel où il est difficile pour plusieurs familles de joindre les deux bouts, il n’est plus permis d’ignorer les aides auxquelles on peut y avoir droit. Pourtant, c’est bien le cas pour des centaines de milliers de personnes.

Chaque année, des milliards d’euros d’aides ignorés

Voici un sujet qui divise : les aides sociales. Même si l’on constate souvent une file interminable dans les allées de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale), force est de constater que cet engouement n’est pas gratifiant pour tous. Et malheureusement, ceux qui ont droit à certaines aides ne le savent pas. 10 milliards d’euros, c’est le montant total non revendiqué par les potentiels bénéficiaires.

Plusieurs situations sont en effet à considérer et parfois indépendamment de la CAF. Ces aides non réclamées concernent 61% des bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), et 85% des ayants-droits à l’Allocation Éducation Enfant Handicapé (AEEH).

Le quotidien de nombreux ménages, qui vivent avec des personnes en situation de handicap, est déjà donc très difficile. À cela s’ajoute le non-recours aux allocations auxquelles ils y ont droit, soit par ignorance, soit par crainte d’une lourdeur administrative. À noter que certains n’en veulent tout simplement pas, par principe.

Les allocations que les Français oublient de réclamer

La majorité des Français connaissent cette aide pourtant peu en demandent et certains l’oublient parfois. Il s’agit du Revenu de Solidarité Active, ou RSA. 35 % des personnes seulement ont recours au RSA. Toutefois, un record inexpliqué est enregistré en Vendée et en Haute-Savoie car le taux de non-recours atteint plus de 70%. Sûrement car les ruraux qui y vivent n’ont pas un besoin criant de compléments de revenus.

Par ailleurs, d’après le site MesAllocs.fr, il y a 37% de taux de non-recours aux aides au logement. Apparemment, cela varie d’une région à une autre. Dans les endroits où les loyers sont plus dispendieux, on constate un plus haut taux de recours à ces aides. Mais dans certaines régions telles que la Creuse et le Cantal, plus de 50% des personnes éligibles aux aides au logement n’en font pas la demande. Tout simplement, car les loyers y sont bas.

Un autre constat également est que 72 % des étudiants se passent des aides aux logements alors qu’ils y ont droit. Sans doute, parce qu’ils habitent encore chez papa et maman!

Bref, 300 € par mois par personne, c’est le montant des aides non réclamées. Cela concerne environ 600 000 foyers selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Alors qu’attendez-vous pour aller chercher à la CAF ce qui vous revient de droit !

Les aides de la CAF : comment savoir si vous êtes admissibles

Une procédure simple et efficace que vous ayez des revenus bas ou pas de revenus du tout : connectez-vous au site internet de la CAF et faites une simulation. En complétant certaines informations utiles, vous aurez directement la réponse. C’est gratuit et cela pourrait vous permettre de gagner environ 330 € par mois.

Si vous n’êtes pas à l’aise pour faire la simulation sur internet, vous pouvez toujours prendre un rendez-vous à votre CAF local et parler à un conseiller. La prise de rendez-vous est vivement conseillée au risque de se retrouver dans une file d’attente interminable une fois sur place.

En tout cas, se renseigner à ce propos ne peut vous être que bénéfique car vous êtes peut-être parmi les milliers de personnes qui obtenir ces aides !

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées