Cambriolage à l’azote et à l’acide : une technique très inquiétante !

Dernièrement, le cambriolage devient de plus en plus fréquent. D’ailleurs, les malfaiteurs ne prennent jamais de repos, même pendant les périodes de vacances. Ils se manifestent souvent durant le mois de juillet, août et décembre. C’est-à-dire, pendant vos moments d’absence. On a observé que 30% des cambriolages sont réalisés durant ce temps-là. Ce qui veut dire que, d’après le SSMSI (service statistique ministériel de la sécurité intérieure), cela correspond à 87 000 cambriolages sur les 290 000 recensés en 2021.

Une ingénieuse technique de cambriolage

Les cambrioleurs ne cessent de nous étonner avec leurs procédures. On a déjà connu des méthodes un peu inimaginables. Toutefois, celle-ci fait preuve d’ingéniosité. En effet, elle est silencieuse et paraît facile à réaliser. Il s’agit de la solution par un liquide corrosif de la serrure. Pour ce faire, les voleurs n’ont qu’à introduire de l’acide dans le verrou afin d’entrer facilement dans votre maison.

À ce propos, FranceInfo informe que 50 cambriolages de ce genre ont eu lieu en Ile-de-France, depuis le début de la période estivale. Particulièrement, certaines villes sont touchées. Récemment, le Parisien a rapporté que ces cambrioleurs ont fait des victimes dans les Hauts-de-Seine et à Versailles, dans les Yvelines. « C’est super inquiétant de prendre conscience qu’on peut forcer votre porte sans que personne s’en rende compte », témoigne Pierre, 56 ans.

Comment les voleurs procèdent-ils ?

Dans les colonnes du Parisien, un policier explique cette méthode un peu hors du commun. “Ce produit, qui pourrait être de l’acide ou de l’azote liquide, entraîne la détérioration du système de fermeture et permet aux malfaiteurs d’ouvrir en glissant un outil à l’intérieur sans endommager la porte”.

De plus, un serrurier, vu son professionnalisme en la matière, rapporte que cette technique ne nécessite que dix secondes pour réussir son coup. Par ailleurs, les autorités ne trouvent aucun indice menant jusqu’aux coupables, pour le moment : “On ne sait pas s’il s’agit de vieux routiers du vol par effraction, d’une bande originaire d’Europe de l’Est ou d’une cité parisienne”.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées