Carburant : pourquoi ne doit-on jamais rouler sur la réserve ?

Les prix du carburant ont grimpé en flèche ces derniers mois. Dans ces circonstances, certaines personnes ont commencé à craindre le pire, car elles dépendent de leur véhicule dans leur vie quotidienne. De plus, conduire en dehors des grandes villes est inévitable. Par conséquent, les déplacements deviennent une énorme dépense pour les familles françaises. Et le ravitaillement peut être très coûteux dans ces situations. C’est pourquoi certaines personnes n’hésitent pas à rouler en réserve. À la station-service, on se dit que le minimum suffit. Pourtant, ce geste affecte sérieusement la voiture.

Ne roulez jamais sur la réserve !

Atteindre la réserve de carburant signifie ravitailler le moteur avec le fond du réservoir. Cependant, ce dernier comprend des résidus, des sédiments et des impuretés. En réalité, ces éléments peuvent se mélanger au carburant et abîmer votre véhicule. Puisque le moteur risque de se boucher et d’être endommagé.

De plus, la conduite en réserve met également en danger d’autres parties de la voiture. Ainsi, les injecteurs et la pompe à carburant peuvent subir de graves dommages dus aux débris. Utilisez-vous du gazole ? Si oui, les particules huileuses dans le carburant pourront causer des problèmes majeurs à votre véhicule.

À court de carburant ? Voici comment faire !

N’importe qui peut en être victime. Avec les prix actuels du carburant, vous pourriez être réticent à faire le plein. Pourtant, comme nous l’avons vu, conduire en réserve peut vous causer des ennuis.

Lorsque le voyant rouge s’allume, calmez-vous et pensez à la prochaine station-service. À ce stade, la distance à la défaillance dépend de plusieurs facteurs. Évidemment, tous les modèles de voitures ne consomment pas la même quantité de carburant. Cependant, le style de conduite et la vitesse affectent également l’autonomie.

Certains conducteurs estiment qu’elle peut encore parcourir 70 à 80 km, mais même ces données restent indicatives. Les experts recommandent de ne compter que 50 km pour éviter les mauvaises surprises.

Garder le calme pour trouver une station

N’accélérez pas trop fort pour ne pas consommer trop d’essence ou de gazole. Gardez un rythme modéré et essayez de rester dans la moyenne. En effet, il n’y a qu’une seule priorité absolue. Trouvez la station la plus proche.

Vous avez sûrement une station-service préférée. Néanmoins, lorsque vous roulez en réserve, évitez les détours et recherchez le carburant le moins cher. Sinon, faites le plein rapidement pour continuer à rouler tranquillement.

Enfin, comme dernier conseil, ne vous fiez pas à votre compteur. En fait, les experts disent que cet indicateur sur votre tableau de bord n’est pas fiable. Car en pratique, les réserves ne jouent pas le rôle de stock ou de bonus. À la place, utilisez-le plutôt pour vous rendre à la pompe de carburant la plus proche.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées