Caroline de Monaco déconcertée au Rocher : nouvelle tactique compliquée face à Charlène

Caroline de Monaco est déconcertée comme jamais au Rocher. La princesse tente de trouver une nouvelle tactique compliquée face à sa belle-sœur, Charlène. Le point à travers cet article ! 

Pilier du Prince Albert II en l’absence de Charlène de Monaco, Caroline doit composer avec de nouveaux défis au Palais. La mère de Charlotte Casiraghi se retrouve face à un dilemme décisif et périlleux. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Caroline face à un dilemme difficile

Alors que Charlène de Monaco est toujours absente du Rocher, c’est sa belle-sœur Caroline qui prend le relais dans la mission de Première Dame. Dans son édition de cette semaine, le magazine Gala se demande les véritables motifs de l’absence prolongée de la princesse. Officiellement, la mère de Jacques et Gabriella souffre d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. Seulement voilà, cette version ne convainc plus personne. Les stratégies de communication de la Principauté sont remises en cause.

Le Palais Princier de Monaco a pour dilemme de concilier l’absence de Charlène avec ses rôles de première dame et de mère de famille. Deux stratégies complètement opposées qu’il est difficile de concorder, estime la publication. À ce flou s’ajoute le retour en force de l’une des ex-compagnes du souverain, à savoir Nicole Coste. Dernièrement, la mère d’Alexandre a fait des révélations fracassantes au sujet de l’ancienne nageuse dans les colonnes de Paris Match.

Les Grimaldi : une famille maudite ?

De grandes initiatives sont attendues dans les prochains mois. Le magazine Le Soir Mag a évoqué une piste au début de cet été. « Si le divorce ne semble pas d’actualité, certains observateurs estiment que l’éventualité d’une séparation reste ouverte », peut-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire. Quoi qu’il en soit, les séparations semblent être une issue inévitable chez les Grimaldi. La princesse Caroline par exemple a rompu avec son époux, le prince Ernst August de Hanovre, il y a une dizaine d’années.

« Si chacun vit de leur côté, l’aînée des Grimaldi conserve son titre d’Altesse Royale. D’ailleurs, la sœur de Stéphanie a pris en charge l’éducation de leur fille, Alexandra de Hanovre », conclut la publication. Notons que la mère de famille n’est pas pour autant divorcée de son mari.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées