Caroline de Monaco dépense sans compter : ces objets de Karl Lagerfeld achetés au prix fort

Très complice avec le regretté Karl Lagerfeld, ancien responsable artistique de la marque Chanel, Caroline de Monaco aurait dépensé une belle fortune pour certains biens du défunt. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Caroline de Monaco dépense une fortune pour les biens de Karl Lagerfeld

La semaine a été marquée par une vente à l’encan organisée en hommage à Karl Lagerfeld. Pour rappel, ce responsable artistique de la maison Chanel s’est éteint le 19 février 2019 des suites d’un cancer de la prostate. À l’époque où il était encore en vie, le regretté styliste était très proche de Caroline de Monaco. Au cours de cette vente aux enchères, plusieurs acheteurs se sont livré une bataille sans merci pour s’accaparer les biens de l’homme d’affaires.

L’événement a été organisé au sein de la Principauté, là où le frère de Théa et Martha passait la plus grande majorité de son temps. Selon nos confrères de BFM TV, le succès fut au rendez-vous. Dans les colonnes du média, on apprend que l’ambiance était « électrique ».

C’est en tout cas le constat réalisé par Pierre Mothes, vice-président de Sotheby’s France, qui a accepté de se confier lors d’un entretien au micro de la chaîne. Plusieurs milliers d’objets ayant appartenu au fils d’Élisabeth Bahlmann ont été vendus à l’issue de ce rendez-vous unique.

Une vente aux enchères phénoménale

Parmi les articles mis en vente figure un portrait de Karl Lagerfeld. Un chef-d’œuvre signé de l’artiste japonais Takashi Murakami et qui a été vendu à 292 100 euros. Une belle surprise sachant que l’évaluation des experts n’a pas dépassé la barre des 120 000 euros. En tout, cette vente publique a permis de collecter la somme totale de 12 millions d’euros. Ce qui correspond à 4 fois plus les attentes des organisateurs (2 à 3 millions d’euros).

Interrogée au sujet du regretté styliste, la mère de Charlotte Casiraghi a confié : « On était très proches. C’était comme un membre des Grimaldi. Il va énormément me manquer. À part Karl, seule ma baby-sitter, qui est partie l’année dernière, me connaît aussi bien. Dans la famille, sa perte a été ressentie comme un douloureux deuil ». Nous réitérons nos plus sincères condoléances à la famille du défunt. Paix à son âme !

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées