Caroline de Monaco domine Charlène : rebondissements au Palais

© Closer / Gala
publicité

Depuis qu’elle est absente du Palais, Charlène de Monaco cède le pouvoir à sa belle-sœur, Caroline. Retour sur les rebondissements qui ont lieu au Rocher suite à l’absence prolongée de la princesse. 

Voilà maintenant plus de quatre mois que Charlène de Monaco est absente du Rocher. La femme du Prince Albert II se rétablit actuellement de son infection ORL en Afrique du Sud où elle attend une troisième opération chirurgicale. Pendant ce temps au palais, Caroline reprend le pouvoir…

publicité

« La princesse Caroline triomphe »

Depuis que Charlène de Monaco est absente du Rocher, Caroline multiplie les apparitions. Il semblerait que la sœur du Prince Albert II ait repris le flambeau. Désormais, c’est elle qui prend la place de la première femme, un rôle qu’elle a assumé avant le mariage de son frère. En gros titre, le magazine 7 Tages en Une annonce : « La princesse Caroline triomphe ».

Dans une publication, l’hebdomadaire revient sur les détails de ce qui se passe à l’heure actuelle au palais suite à l’absence de la première dame officielle. Pour rappel, l’ancienne nageuse est bloquée en Afrique du Sud à cause de ses problèmes de santé.

publicité

Le média allemand s’inspire d’une publication d’Ici Paris qui évoquait une crise conjugale au sein des parents de Jacques et Gabriella. Les rumeurs courent également selon quoi le clan des Grimaldi serait en désunion depuis l’absence mystérieuse de la femme du souverain. Comme le précisent nos confrères : « Cette absence engendre des conséquences néfastes sur la famille des Grimaldi. Le clan est au bord de l’implosion ».

Caroline de Monaco tire les ficelles au Rocher

Toujours selon le magazine 7 Tages en Une, la princesse Caroline joue un rôle capital dans ce moment de flottement. La mère de Charlotte Casiraghi aurait géré avec brio le Rocher en l’absence de sa belle-sœur. D’autant plus que le Prince Albert II a dû s’absenter ces dernières semaines pour soutenir les athlètes monégasques aux Jeux olympiques de Tokyo.

publicité

C’est donc l’aîné des Grimaldi qui prend les choses en main en attendant. Une situation qui risque de durer. Il y a quelques semaines, la première dame a révélé qu’elle ne serait pas de retour avant trois mois. D’ici là, Caroline peut profiter pleinement de son nouveau rôle pour maintenir les activités du palais.

publicité