Caroline de Monaco et Ernst August de Hanovre : la princesse refuse de divorcer…

©️ ABACA / Voici
publicité

De nouvelles révélations viennent de tomber concernant Caroline de Monaco et Ernst August de Hanovre. Il semblerait que la princesse refuse de procéder au divorce. Et pour cause…

Même s’ils ne sont plus ensemble depuis plusieurs années, Caroline de Monaco s’entend toujours à merveille avec Ernst August de Hanovre. Les parents d’Alexandra continuent toujours d’entretenir des relations amicales. La paix devrait être conclue avant leurs retrouvailles au palais. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Caroline de Monaco renonce catégoriquement de divorcer

Après plus de 10 ans de séparation, Caroline de Monaco et Ernst August vont enfin se retrouver pour la première fois. Il faut dire que les deux adultes sont toujours en bons termes. Une bonne nouvelle rapportée cette semaine par le magazine italien Yeslife. Dans les colonnes de l’hebdomadaire, il est rappelé les infidélités du père de famille à plusieurs reprises. Des trahisons qui ont provoqué des polémiques incessantes au sujet du prince.

Mais en dépit de ces humiliations, il est hors de question pour la mère de Charlotte Casiraghi de divorcer avec le père de ses enfants. Une décision qu’elle a prise dans le but de conserver coûte que coûte son titre d’Altesse royale. « Certes, il y a d’autres facteurs en jeu, d’autant plus que son titre de princesse vaut mieux que celui de Charlène de Monaco », glisse la publication.

publicité

Une histoire de religion

En dépit des investissements hasardeux, le prince de Hanovre serait actuellement à la tête d’une fortune évaluée à 350 millions d’euros. Nos confrères de France Dimanche s’interrogent par ailleurs sur les raisons pour lesquelles Caroline de Monaco renonce à divorcer. Et visiblement, ce refus provient également de sa religion. Pour l’Église catholique, le mariage est une union sacrée.

publicité

« Dans la mesure où des conjoints se séparent, leur éventuel remariage civil est associé à un grave péché ». Les mariés divorcés sont considérés comme incapables de fonder une nouvelle vie conjugale légitime », peut-on lire dans les colonnes du magazine. Si jamais la sœur du Prince Albert II, membre de la Principauté de Monaco (majoritairement catholique) devait divorcer du Prince Ernst, elle ne sera plus autorisée à se remarier.

publicité