Caroline de Monaco : femme battue, désespérée, Charlène envoie des signes alarmants !

© Femme actuelle / Crystal Pictures
publicité

Y a-t-il des raisons de s’inquiéter au sujet de Charlène de Monaco ? La belle-sœur de Caroline a envoyé des signes de détresse à plusieurs reprises. Des signaux portant à croire qu’elle serait une femme battue et désespérée. Le point à travers cet article !

De nouvelles révélations viennent de tomber au sujet de Charlène de Monaco. Il semblerait que les problèmes de la Première Dame ne datent pas d’aujourd’hui. On vient d’apprendre qu’elle s’est déjà plainte à plusieurs reprises, mais Caroline et le Prince Albert II auraient fait la sourde oreille ! La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Des signes ignorés par le prince et sa sœur

Dans son édition de cette semaine, le magazine People Adel Aktuel met la lumière sur les problèmes de santé dont souffre Charlène de Monaco. Pour rappel, la première dame du rocher est retenue en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL. Il y a un mois, elle a subi une troisième opération qui a duré trois heures, sous anesthésie générale. L’hebdomadaire remet également en cause la responsabilité du Prince Albert II dans cette maladie.

Selon nos confrères allemands, tous les signes auraient été négligés parmi lesquels figure la coiffure punk par l’ancienne nageuse au cours des fêtes de fin d’année. Ce jour-là, la mère de Jacques et Gabriella était la risée de tout le monde. Le problème, c’est que cette drôle de coupe était un signe de détresse, et non une farce de la part de la jolie blonde de 43 ans.

publicité

Charlène de Monaco : une femme bafouée

L’histoire de cette nouvelle coupe de cheveux a déjà été évoquée par le magazine Ici Paris auparavant. Plus tard, les mêmes révélations ont été reprises par Public, qui souligne à quel point Charlène de Monaco était triste et mal dans sa peau. Le média people fait état d’une femme, mais qui a une nouvelle fois été « bafouée ».

publicité

À l’époque, la princesse était choquée à la suite d’une plainte déposée par une Brésilienne. Cette dernière prétend qu’Albert II est le père biologique de sa fille, actuellement âgée de 15 ans. « Je ne comprends pas pourquoi j’ai vécu sans mon père. À présent que je l’ai trouvé, il refuse de me voir », a annoncé cette fille secrète du souverain. Encore une affaire qui risque de faire couler beaucoup d’encre…

publicité