Caroline de Monaco surpassée par Charlène : retour délicat au Rocher, cette agitation qui change tout

En dépit des efforts qu’elle a déployés au cours des derniers mois, Caroline de Monaco semble avoir du mal à faire le poids face à Charlène de Monaco. Celle qui fut attendue pendant plusieurs mois au Palais est aujourd’hui sous le feu des projecteurs. Le point à travers cet article !

Charlène de Monaco : retour à la vie au Rocher

« Alors qu’elle vient de finir son traitement contre une addiction à des antidouleurs, Charlène de Monaco s’apprête à reprendre la vie au rocher. Compte tenu de son état de santé fragile, le défi s’annonce compliqué pour la femme du Prince Albert ». Voici ce qu’on peut lire dans les colonnes du magazine Voici dans son édition de cette semaine. L’hebdomadaire met la lumière sur le retour vivement attendu de la jolie blonde de 43 ans au palais. Pour rappel, elle a été retenue en convalescence en Afrique du Sud pendant plus de 8 mois à cause d’une infection ORL.

Au cours de cette absence prolongée, c’est Caroline de Monaco qui a pris le relais en tant que première dame par intérim. Un poster qu’elle a déjà assuré avant le mariage de l’ancienne nageuse avec l’actuel souverain du Rocher. Pour autant, la mère de Charlotte Casiraghi n’a pas réussi à faire oublier la princesse. Une source proche de la famille princière s’est livrée sur le sujet à l’occasion d’un entretien pour Voici.

« Charlène ne dispose pas du niveau nécessaire… »

La source anonyme affirme : « Ici, le retour de Charlène était sur toutes les langues. Que ce soit en ville ou dans les couloirs du palais. Lorsque le jet privé du Prince Albert II a enfin atterri à Nice, tout le monde était soulagé. Il faut dire que le retour de la princesse était vivement attendu », explique ce proche. De son côté, Caroline de Monaco a préféré faire profil bas.

L’aînée des Grimaldi n’avait pas participé au comité d’accueil, contrairement à sa sœur, Stéphanie. Par ailleurs, Jacques et Gabriella avaient attendu leur mère avec impatience et de jolis bouquets de fleurs dans les bras.

Selon le magazine Elle, les sœurs du prince ont fait vivre un cauchemar à Charlène de Monaco. Cette dernière ne serait pas à la hauteur du statut de princesse. Dans les colonnes de l’hebdomadaire, on peut lire : « Charlène ne dispose pas du niveau nécessaire. Elle n’est même pas capable d’apprendre la langue de Molière! », glisse la publication. La principale concernée aurait vécu un enfer à cause de ses belles-sœurs et la vieille garde du Palais.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées