Caroline et Charlène de Monaco « réconciliées » par le chef d’État, l’Elysée fait une annonce capitale

© SIPA / Femme actuelle / Abacapress
publicité

Le chef d’État français, Emmanuel Macron parviendra-t-il à réconcilier Caroline et Charlène de Monaco ? Cette semaine, l’Élysée a tenu à faire une annonce capitale. Le point à travers cet article ! 

Voilà maintenant sept longs mois que Charlène de Monaco est retenue en Afrique du Sud en raison de ses soucis de santé. Dernièrement, la femme du Prince Albert II a annoncé qu’elle serait de retour au Rocher avant la fin du mois d’octobre. En attendant, c’est sa belle-sœur Caroline qui prend les commandes au palais.

publicité

Joséphine Baker : une « incarnation de l’esprit français »

Charlène de Monaco pourrait assister à un événement de taille avec le couple présidentiel français. À savoir, Emmanuel et Brigitte Macron. Sa belle-sœur, Caroline de Monaco, serait également conviée à ce rendez-vous. Compte tenu de l’absence prolongée de la Première Dame officielle, c’est la sœur du souverain qui est aux commandes au sein de la Principauté. 

L’ancienne nageuse, son mari et la mère de Charlotte Casiraghi pourraient participer à l’hommage qui sera organisé en la mémoire de Joséphine Baker. La regrettée chanteuse sera accueillie au Panthéon le 30 novembre prochain a annoncé l’Élysée dans un communiqué officiel. 

publicité

Selon la même source, l’interprète de « J’ai deux amours » était, de par son investissement dans la résistance et la lutte contre le racisme, « l’incarnation de l’esprit français ». La cérémonie sera honorée par la présence du Président de la République, Emmanuel Macron. 

Grace Kelly l’a accueilli sous son toit 

Joséphine Baker sera la sixième femme de l’histoire à accéder au Panthéon, et la première femme noire à obtenir un hommage national. Il faut savoir que la défunte présente un lien indéfectible avec Monaco. En effet, la Princesse Grace l’avait accueilli dans les années 60 lorsqu’elle avait dû quitter sa maison en Dordogne.

publicité

À l’époque, l’artiste était confrontée à des difficultés financières. La mère de Caroline et Albert II avait donc installé la chanteuse dans une résidence située sur la Côte d’Azur. Ses dépenses étaient également prises en charge par la famille royale.

publicité