Ces 5 signes précurseurs d’une insuffisance de graisses dans votre alimentation

Le gras a toujours été réputé être mauvais pour l’organisme. Pourtant, le corps humain a besoin de gras pour assurer son bon fonctionnement au quotidien. À ce propos, il existe des signes qui ne trompent pas et qui devraient alerter concernant cette insuffisance de gras. Le point à travers cet article !

Les enjeux du gras pour l’organisme

Le corps humain est incapable de fonctionner sans matières grasses. Ces dernières sont indispensables pour favoriser l’absorption de vitamines. À titre d’illustration, les vitamines A, E, D et K ne peuvent être dissous sans l’intervention de la graisse. Une insuffisance de gras dans l’alimentation peut provoquer d’importantes carences fatales à l’organisme.

De même, le gras est utile pour favoriser la croissance cellulaire et pour assurer leur bon fonctionnement au quotidien. Il faut savoir que le gras représente l’élément moteur de la membrane extérieure. Celle-ci joue un rôle capital dans le métabolisme du corps humain. Selon les résultats de nombreuses études scientifiques, le gras représente un composant capital pour le cerveau et pour les yeux.

Selon les experts, les acides gras aident notre cerveau à mieux fonctionner. D’où l’intérêt de privilégier cet apport dans l’alimentation. Toujours selon les scientifiques, les matières grasses favorisent la cicatrisation en améliorant la coagulation sanguine. Enfin, les matières grasses favorisent le processus d’élaboration des hormones par le corps humain. C’est notamment le cas des œstrogènes et de la testostérone.

Insuffisance en gras : ces signes qui ne trompent pas !

Compte tenu de tous ces avantages, il est primordial de manger suffisamment de gras au quotidien. L’enjeu est d’autant plus important pour les personnes atteintes d’anorexie, d’inflammation au niveau de l’appareil digestif ou d’insuffisance pancréatique. Dans tous ces cas, l’absorption du gras s’avère plus compliquée. Mais comment reconnaître un manque de gras ?

Les symptômes les plus courants incluent un aspect complètement sec et déshydraté des cheveux ou encore un gonflement au niveau des gencives. Les dents qui se décollent peuvent également traduire une insuffisance en gras. Il en va de même pour les bleus qui se forment au niveau de l’épiderme. À cette liste s’ajoutent les irritations au niveau de la peau, les difficultés à voir dans le noir ou encore les problèmes d’infertilité.

Toujours selon les recherches scientifiques, la dépression est également un signe non négligeable pouvant annoncer une insuffisance en gras. Enfin, les douleurs musculaires et un état de santé fragile peuvent également témoigner de cette carence. Pour remédier à la situation, il est fortement déconseillé de manger de la charcuterie ou des frites. En revanche, il est préférable de privilégier les huiles végétales, les poissons et les oléagineux.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées