« C’est douloureux et compliqué » : Les confidences poignantes de Patrick Bruel sur sa relation avec ses fils !

© rtbf
publicité

Patrick Bruel a fait des confidences poignantes cette semaine concernant ses rapports compliqués avec ses fils. La rédaction de Lacs champagne revient sur ce témoignage émouvant pour vous !

S’il chérit plus que tout au monde ses deux fils, Patrick Bruel n’a pas toujours eu des rapports faciles avec ces derniers. Et pour cause…

publicité

Un père éloigné de ses enfants

Patrick Bruel est l’heureux papa de Léon et Oscar. Le premier est né en 2003 et son frère en 2005. Les deux adolescents vivent aujourd’hui avec leur mère, Amanda Sthers à Los Angeles. Une décision compliquée à vivre pour le chanteur de 62 ans.

Comme il le souligne au cours d’une récente entrevue : « Ils sont heureux là-bas. Je m’organise du mieux que je peux pour venir les voir le plus souvent possible. Ce n’est pas facile, mais lorsqu’on se voit, on profite pleinement de ces moments privilégiés ».

publicité

Cette relation à distance est particulièrement éprouvante pour le père de famille. À l’occasion de son passage sur M Radio, l’artiste s’est livré sur le lien qui l’unit avec ses deux enfants, au micro de Sophie Davant.

Une famille soudée

Au cours de cet entretien, Patrick Bruel affirme : « On tire chacun de son côté, de plus en plus fort, et parfois trop fort. Des fois, c’est compliqué et douloureux, mais il ne faut pas baisser les bras. Si vous abandonnez, l’enfant qui tire très fort de son côté va s’écrouler. Il va tomber ». Des déclarations en rapport avec son titre « Le fil ».

À ce lien indéfectible avec ses enfants s’ajoute sa relation harmonieuse avec son ex-femme. Comme le souligne le principal concerné : « Entre leur mère et moi, il existe une sorte de complicité fantastique. Je suis très fier de ce qu’ils sont, ce qu’ils sont en train de devenir ».

publicité

Heureux pour sa petite famille, l’interprète de Casser la voix a conclu : « Je suis très, très chanceux. Je n’ai pas affronté les fameuses crises d’adolescence ou quoi que ce soit. Je crois qu’on est sur un dialogue permanent depuis qu’ils sont nés ». La famille parfaite !

publicité