Charlène de Monaco adresse un message émouvant à Caroline, fin des hostilités

© Christian Perka / AP
publicité

Charlène de Monaco vient d’adresser un message poignant à Caroline. Visiblement, la hache de guerre est enterrée entre la princesse et sa belle-sœur. De quoi émouvoir le public ! Le point à travers cet article !

Retranchée en Afrique du Sud à cause de ses problèmes de santé, Charlène de Monaco aurait fait un pas vers Caroline. Entre la Première Dame et la sœur du Prince Albert II, les rapports ont toujours été tendus. Aujourd’hui, la princesse a fait une déclaration qui change la donne…

publicité

Charlène de Monaco et Caroline : la réconciliation

Compte tenu de l’absence de Charlène au Rocher, Caroline et sa fille Charlotte prennent soin de Jacques et Gabriella. Un geste qui réjouit la mère des deux héritiers du trône monégasque. Pour rappel, elle est bloquée en Afrique du Sud où elle se remet doucement de son opération chirurgicale de la sphère ORL.

La mère de Charlotte Casiraghi aurait été d’un soutien indéfectible pour Gabriella, qui vient de se faire fracturer une jambe. L’ancienne nageuse a tenu à faire part de sa gratitude envers sa belle-sœur par une tendre publication postée sur Instagram. La jolie blonde de 43 ans a accompagné son message d’un énorme cœur rouge et l’émoji « mains jointes ». 

publicité

Deux princesses qui ne s’entendent pas

Si tout se passe bien, Charlène de Monaco devrait être de retour en Principauté d’ici la fin du mois d’octobre. À son retour, on s’attend à d’importantes métamorphoses dans ses relations avec Caroline. Cet été, le magazine Voici avait fait état de frictions entre les deux princesses. « C’est Caroline qui régente le Rocher et elle est agacée. Elle pense que Charlène met la principauté en danger », peut-on lire dans les colonnes du magazine. 

publicité

L’hebdomadaire reprend ensuite des informations publiées par Paris Match. La femme du Prince Albert était paniquée à cause de sa belle sœur et « ses regards glaçants ». Le genre de regard qui semble dire tout bas : « You will never make it (tu n’y arriveras jamais », glisse la publication.

publicité