Charlène de Monaco : arthrose dégénérative, problèmes d’alimentation, son secret dévoilé

© News 24
publicité

De nouvelles révélations viennent de tomber concernant Charlène de Monaco. Arthrose dégénérative, problèmes d’alimentation, voici son secret pour y remédier. 

En l’espace d’un an, Charlène de Monaco a perdu une dizaine de kilos. Devant la métamorphose physique de la princesse, les rumeurs courent même selon lesquelles elle ferait face à des troubles alimentaires. Vraie info ou intox ? La rédaction de Lacs champagne mène l’enquête pour vous ! 

publicité

Cette « maladie des princesses » qui lui gâche la vie

Charlène de Monaco voit ses vieux démons du passé ressurgir. En effet, la femme du Prince Albert II a déjà souffert d’anorexie par le passé. C’est en tout cas ce que révèle le spécialiste des têtes couronnées, Stéphane Bern. Une pathologie qu’il qualifie comme la « maladie des princesses ». Mais l’ancienne nageuse ne serait pas un cas isolé. 

Mise à part la mère de Jacques et Gabriella, Kate Middleton serait également touchée par cette maladie. La jolie blonde de 43 ans aurait perdu une dizaine de kilos à la suite des recommandations avisées de son médecin. L’objectif : mettre fin à un microtraumatisme qui est supposé avoir affecté son épaule.

publicité

La maladie en question serait due à la pratique intensive de la natation. Il faut dire que la princesse se sent comme un poisson dans l’eau lorsqu’elle nage. À en croire les révélations d’un média spécialisé : « L’articulation acromio-claviculaire, trop demandée, peut être l’objet d’une arthrose dégénérative nécessitant le repos ». 

Charlène de Monaco passe au régime crétois

Toujours selon cette même source, Charlène de Monaco a trouvé un moyen miraculeux pour en finir avec cette maladie. La princesse suivrait un régime sur mesure. Le surpoids entraîne des douleurs supplémentaires et représente un frein à la guérison. Il lui aurait été recommandé de perdre du poids en optant pour le régime crétois. Un mode d’alimentation qui priorise les aliments anti-inflammatoires. 

publicité

Selon nos confrères de Gala, il s’agit de la dernière tendance en matière de régime minceur. Lorsqu’elle était enceinte des jumeaux, la Première Dame pesait quelques kilos de plus que la normale. « Enceinte de 8 mois des jumeaux, Charlène de Monaco présentait une silhouette quasi discrète (…) », glisse la publication en commentaire d’un cliché de la princesse à six mois de grossesse.

publicité