Charlène de Monaco au bord de la dépression : son état de santé morale suscite l’inquiétude !

© Madame Figaro
publicité

Charlène de Monaco est au plus mal ! Aux dernières nouvelles, la Première Dame du Rocher serait au bord de la dépression en Afrique du Sud. Son état de santé psychique inquiète de plus en plus… Le point à travers cet article !

À la suite d’une vidéo d’elle publiée récemment dans les médias et sur les réseaux sociaux, Charlène de Monaco suscite l’inquiétude. Devant le visage troublant de la princesse, de nombreux internautes craignent le pire. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

« Je suis emprisonnée ici jusqu’à fin octobre »

Officiellement, Charlène de Monaco est retenue en Afrique du Sud à cause de ses problèmes de santé. À la suite d’une infection avancée de la sphère ORL, la femme du Prince Albert II n’a pas été autorisée à prendre l’avion. Sa belle-sœur indique qu’elle devra subir prochainement une nouvelle opération chirurgicale. Mais dernièrement, une vidéo de la princesse a créé le buzz.

Sur l’enregistrement en question, la blonde de 43 ans apparaît sans maquillage, le visage fatigué. La mère de Jacques et Gabriella se sentirait comme retenue prisonnière dans son propre pays. Nos confrères de Soir Mag avancent que son état de santé a de quoi alarmer, en se basant sur les commentaires de la princesse lors de sa dernière prise de parole. 

publicité

« Je suis profondément frustrée. J’ai hâte de rentrer et de retrouver les jumeaux. Ils me manquent tellement. Mais je suis emprisonnée ici jusqu’à fin octobre », a-t-elle annoncé récemment au public. C’est toute seule, en plein centre d’une réserve du KwaZulu-Natal que l’ancienne nageuse passe son temps en Afrique du Sud. 

Charlène de Monaco met les choses au clair

Charlène de Monaco espérait pouvoir rabattre le caquet aux haters qui supposent une crise au sein de son couple, en réalisant cette annonce. Mais cela n’a pas suffi à apaiser les rumeurs. Selon le magazine Le Soir, cette sortie n’a fait qu’enfler la polémique. « Je devais rester ici pour une dizaine de jours. Les médecins m’ont annoncé que je souffrais d’une infection ORL et que prendre l’avion serait trop risqué pour moi (…) ». 

publicité

La belle-sœur de Caroline conclut en précisant : « C’est la période la plus longue et la plus éprouvante de ma vie. Jamais je n’ai été séparée aussi longtemps de l’Europe et de mes enfants ». Notons que la mère de famille a récemment réalisé des investissements dans son pays natal pour pouvoir bénéficier d’une parfaite autonomie financière. D’ici là, elle se contente de Facetime pour rester en contact avec les jumeaux.

publicité