Charlène de Monaco : ces efforts qu’elle a dû déployer pour réunir Albert et ses enfants aînés

© Gala
publicité

Charlène de Monaco a dû déployer des efforts considérables pour réunir Albert II et ses enfants aînés. Retour sur ce rôle capital exercé par la Première Dame du Rocher…

Outre Jacques et Gabriella qu’il a eus avec Charlène de Monaco, le Prince Albert II est le père d’autres enfants issus de ses idylles précédentes. Vendredi dernier, le magazine People a annoncé que la princesse a joué le rôle d’intermédiaire pour rapprocher ces derniers de leur père. 

publicité

Charlène de Monaco : pacificatrice

Avant de se marier avec Charlène de Monaco, le Prince Albert II avait vécu des histoires d’amour avec d’autres femmes. Parmi elles figure l’ex-hôtesse de l’air Nicole Coste, avec qui il a eu un fils : Alexandre Grimaldi Coste (18 ans). Par ailleurs, le souverain du Rocher est également le père de la séduisante Jazmin Grace Grimaldi (29 ans), fruit de son ancienne union avec Tamara Rotolo.

Dans son édition de cette semaine, le magazine People annonce : « Charlène de Monaco, gardienne de la paix familiale? ». L’hebdomadaire explique que c’est grâce à l’ancienne nageuse que son mari est aujourd’hui très proche de ses enfants aînés. Dans les colonnes du magazine on peut lire : « Charlène était vraiment celle qui tentait de réunir toute la famille », affirme un intime du couple princier. 

publicité

« Il y a une certaine contestation sur plusieurs fronts »

Il a fallu attendre en l’an 2000 jusqu’à ce que le Prince Albert II reconnaisse officiellement ces deux enfants. Petit à petit, Jazmin et son demi-frère ont intégré la famille princière, à commencer par la princesse Charlène de Monaco. Le frère de Caroline aurait ainsi avoué que les rapports entre les deux enfants et sa femme ont évolué au fil du temps. 

publicité

Le prince qualifie sa compagne de « plus acceptante ». Néanmoins, cette source anonyme a tenu à apporter quelques précisions lors de son entretien avec nos confrères. « Je ne vais pas dire qu’elle veut les avoir à ses pieds tout le temps. Il y a une certaine contestation sur plusieurs fronts », a-t-elle conclu.

publicité