Charlène de Monaco : chirurgie abusive, la troublante mise en garde de Linda Evangelista

© Voici / Abaca
publicité

Linda Evangelista a tenu à lancer une mise en garde à Charlène de Monaco cette semaine concernant les dangers de la chirurgie abusive. Le point à travers cet article. 

Charlène de Monaco est réputée pour être accro à la chirurgie plastique. À ce propos, Linda Evangelista, qui a déjà payé le prix fort de la chirurgie esthétique a tenu à lancer un avertissement à la femme d’Albert II. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes ! 

publicité

Charlène de Monaco et sa « face de Joker »

La mise en garde en question ne s’adresse pas uniquement à Charlène de Monaco. L’ancienne reine des podiums à tenue à prévenir tous ceux et celles qui comptent avoir recours à la chirurgie plastique. L’année dernière, nos confrères australiens de New Weekly avaient rapporté une addiction de cette forme d’opération chez la mère de Jacques et Gabriella.

Pour rappel, la princesse est retenue en Afrique du Sud depuis plusieurs mois à cause de ses problèmes de santé. Plus précisément, elle souffre d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. Selon le magazine, la jolie blonde de 43 ans aurait également frôlé le drame à la suite d’une injection de botox qui a mal tourné.

publicité

Les résultats ont d’ailleurs été visibles lors du Grand Prix de Monaco. En gros titre, le média australien annonce : « Face de Joker ». En consultant la publication en détail, on peut lire : « Charlène a du mal à faire bouger les muscles de son visage. Malgré tout, la première dame du Rocher continue à faire des injections et à abuser du bistouri ».

« J’ai été défigurée à cause de la chirurgie plastique »

Une situation qui pourrait changer à la suite de la mise en garde de Linda Evangelista. À 56 ans, la mannequin canadienne a livré un témoignage bouleversant concernant la chirurgie plastique, dans les colonnes du magazine Oggi. Elle se dit à bout de souffle après avoir vu son visage défiguré. Des propos qu’elle reprend par la suite sur son compte Instagram.

« J’ai été défigurée à cause de la chirurgie plastique. Désormais, je vis recluse » a annoncé l’ex-compagne de Gérald Marie. La jolie brune enchaîne en précisant : « J’ai développé une hyperplasie adipeuse paradoxale ». L’ancienne top model compte d’ailleurs déposer une plainte contre son chirurgien.

La cryolipolyse est une opération cosmétique visant à retirer l’excès de graisse par congélation. Il arrive que des complications surviennent après l’intervention. C’est le cas de l’hyperplasie adipeuse paradoxale (HAP), rapporte un média spécialisé.

publicité

« J’ai souffert de dépression et mon physique ne me plaisait plus. Je me suis repliée sur moi-même (…). Je suis fatiguée de vivre de cette manière. J’aimerais sortir de chez moi la tête haute » a conclu la mère de famille. Espérons que la belle-sœur de Caroline n’arrivera pas à ce stade-là…

publicité