Charlène de Monaco écartée de toutes décisions au Palais, Caroline de Monaco prend les rennes

En raison de l’absence prolongée de Charlène de Monaco ; sa belle-sœur, Caroline de Monaco a pris les rennes au Palais. Rappelons que la première dame du Rocher avait des problèmes de santé et a dû être soignée à l’extérieur du pays.

L’absence fréquente de la princesse

Il y a quelques jours, son mari et leurs jumeaux sont allés à Disney Land mais la princesse n’était pas présente car, apparemment, sa santé est encore fragile. Elle serait donc encore en convalescence.

Le prince Albert de Monaco a été récemment vu à Paris accompagné de ses enfants. Un voyage plutôt professionnel mais auquel il a laissé profiter ses jumeaux.
Le magazine espagnol Lecturas a saisi ses instants mais encore une fois, l’ex-nageuse n’était pas sur les photos. Des questions se posent. On apprend également que Charlène de Monaco vit de plus en plus dans la solitude.

Caroline de Monaco n’en peut plus

De son côté, Caroline de Monaco s’insurge et ne souhaite plus exercer son influence ni prendre les commandes. Le prince Albert de Monaco a dû , tant bien que mal, gérer la situation en l’absence de sa femme l’an dernier.

Albert de Monaco avait annoncé au magazine Point de Vue que son épouse lui manquait beaucoup. Il a également manifesté son mécontentement par rapport aux publications de ces derniers mois évoquant toute sorte de problèmes au sein de son couple. Il a déclaré : « Ces publications apparues en divers endroits ont été extrêmement dérangeantes et blessantes. Pour mon épouse, pour moi et pour Monaco. »

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées