Charlène de Monaco éloignée des jumeaux : sa belle-sœur Caroline s’inquiète et craint le pire !

© Histoires royales / Crystal Pictures
publicité

Alors que Charlène de Monaco est toujours éloignée de son mari et de ses jumeaux, sa belle-sœur Caroline s’inquiète et craint le pire. Retour sur les rapports entre les deux proches du Prince Albert II…

Dans son édition de cette semaine, un magazine allemand revient sur les rapports compliqués entre Charlène de Monaco et Caroline, la sœur du Prince Albert II. Les relations se sont-elles apaisées depuis que la princesse n’est plus au Rocher ? Le point à travers cet article.

publicité

« Caroline de Monaco très inquiète pour Charlène »

Cette semaine, le média allemand Frau im Spiegel a mis la lumière sur les rapports entre Charlène de Monaco et Caroline. Pour rappel, la Première Dame du rocher est toujours retenue en Afrique du Sud à cause de ses problèmes de santé. Mais récemment, elle est sortie du silence pour évoquer la date de son retour au palais, prévue pour la fin du mois d’octobre.

Le magazine people indique en gros titre : « Caroline de Monaco très inquiète pour Charlène, retenue en Afrique du Sud ». Dans ses colonnes, l’hebdomadaire souligne : « Les jumeaux, Jacques et Gabriella, ne peuvent pas avoir leur mère ». Nos confrères rappellent ensuite la reprise du pouvoir par la sœur du Prince Albert II suite à l’absence prolongée de la princesse II.

publicité

En parcourant plus loin la publication, on remarque qu’à aucun moment, il n’est question de conflit entre les deux belles-sœurs. Pourtant, le magazine Bunte a rapporté dernièrement des tensions entre les deux principales concernées. L’ancienne nageuse aurait affirmé : « J’ai fait la rencontre de plusieurs gens formidables à Monaco. Mais pour moi, ça reste des connaissances ».

Charlène de Monaco malheureuse au Rocher ?

Selon nos confrères allemands, Charlène de Monaco a uniquement développé une amitié avec deux membres de la monarchie depuis son mariage avec Albert II. Le peuple monégasque aurait du mal à comprendre sa « mentalité sud-africaine ». De plus, le fait qu’elle n’ait jamais fait l’effort de parler en français a du mal à passer.

publicité

Au cours de son entretien avec les journalistes de Bunte, la jolie blonde de 43 ans a confié : « Mes débuts dans cet environnement différent ont été un véritable challenge. Mes amis et mes proches en Afrique du Sud me manquaient énormément. Il en va de même pour le mode de vie simple dans lequel j’ai grandi dans mon pays natal. Certains membres de ma belle-famille m’ont mis à l’écart et remis en cause le choix du souverain de m’épouser. Dans cette épreuve, on souffre tous les deux », a-t-elle conclu.

publicité