Charlène de Monaco : « infidélité » ou maladie ? La princesse lance un ultimatum au Prince Albert !

Le Prince Albert II enchaîne les visites au chevet de son épouse, Charlène de Monaco, qui suit actuellement un traitement pour dépression en Suisse. Le Souverain semble prêt à tout pour ne pas perdre sa bien-aimée. Il n’aimerait pas vivre une expérience vécue par une autre princesse par le passé.

Un contexte similaire à celui de la princesse Alice

La situation dans laquelle Charlène de Monaco se trouve aujourd’hui aurait déjà été vécue par une autre Première dame monégasque par le passé. Pour rappel, la mère de Jacques et Gabriella a dû être hospitalisée à l’étranger à son retour d’Afrique du Sud à cause d’une fatigue extrême sur le plan « physique » et « moral ». Au mois de décembre dernier, nos confrères de Soir Mag avaient alimenté des rumeurs de divorce.

Comme le souligne l’hebdomadaire : « Seule, loin des siens, la princesse encaisse la solitude et les supposées infidélités de son mari. L’ancienne nageuse aurait déjà divorcé et serait retournée dans son pays natal si elle n’avait pas d’enfants ». Aujourd’hui, le frère de Caroline serait prêt à tout pour sauver son mariage.

Dans son édition de cette semaine, Tatler fait le rapprochement entre la situation de la jolie blonde de 43 ans et celle de la princesse Alice Heine. La première princesse américaine du Rocher a débarqué en Principauté plusieurs années avant Grace Kelly, l’épouse du Prince Rainier III.

Une princesse qui a fui son mari à cause de son infidélité

« L’histoire de l’actuelle première dame reflète celle d’une autre princesse. Elle a également fini par quitter le Palais à cause de l’infidélité de son homme. Aussi, elle a attendu une décennie avant d’épouser le Souverain », glisse la publication. En parallèle, le média britannique avance des dissensions au sein du couple princier.

Le schéma serait en train de se répéter aujourd’hui avec l’actuelle Première dame. Dans tous les cas, le peuple monégasque attend avec impatience son retour. Aux dernières nouvelles, Charlène de Monaco pourrait rejoindre le Rocher les 26 et 27 janvier prochains à l’occasion de la Sainte-Dévote. On lui souhaite bien évidemment un prompt rétablissement !

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées