Charlène de Monaco : Intervention chirurgicale imminente, sa belle-sœur passe aux aveux !

© Abaca
publicité

Alors qu’elle est toujours retenue en Afrique du Sud, Charlène de Monaco devrait subir une intervention chirurgicale cette semaine. Retour sur les aveux fracassants de sa belle-sœur. 

Voilà maintenant plusieurs mois que Charlène de Monaco est privée de son époux et de ses enfants. La femme du Prince Albert II est bloquée en Afrique du Sud en raison de ses problèmes de santé. Alors qu’elle va bientôt être opérée pour la troisième fois, la princesse peut compter sur le soutien de son frère Sean et de sa belle-sœur Chantell.

publicité

Une nouvelle opération attend la princesse

Au mois de mai dernier, Charlène de Monaco s’est rendue dans son pays d’origine, en Afrique du Sud, dans le cadre d’une campagne anti-braconnage. Depuis, elle est retranchée sur place à cause d’une infection sévère de la sphère ORL qu’il empêche de prendre l’avion. À 43 ans, la première dame du Rocher perd l’espoir de retrouver un jour son époux et leurs jumeaux : le prince Jacques et la princesse Gabriella (6 ans).

Le 4 août dernier, la belle-sœur de la princesse s’est livrée à l’occasion d’un entretien pour nos confrères du site News 24. La femme de Sean Wittstock, qui vit avec son compagnon et ses enfants en Afrique du Sud, a indiqué que « Toute la famille est derrière Charlène en cette épreuve difficile ». Toujours selon le témoignage de cette dernière : « Pour l’heure, ma belle-sœur garde le moral alors qu’elle doit subir une nouvelle opération la semaine prochaine. Si la situation le permet, le souverain de Monaco et ses enfants devront lui rendre-visite vers la fin de ce mois d’août ».

publicité

Au mois de juin dernier, les jumeaux avaient fait le voyage jusqu’en Afrique du Sud. Ce fut la dernière fois où la famille était réunie. À l’époque, ils célébraient l’anniversaire d’Aiva, la fille que Sean a eue avec Chantell Wittstock. Outre la crise sanitaire, le contexte socio-économique en Afrique du Sud compromet le voyage du prince sur place…

publicité

Charlène de Monaco confie sa frustration

Au cours d’un entretien pour Channel 24, Charlène de Monaco avait donné des nouvelles de son état de santé il y a quelques semaines. L’ancienne nageuse a confié : « Je me sens bien (…). Je ne peux pas fournir davantage de détails. Je ne peux pas forcer la guérison. C’est pourquoi je dois rester ici jusqu’à la fin du mois d’octobre (…). C’est frustrant pour moi d’être loin de l’Europe et de mes enfants ». Heureusement, la mère de famille peut toujours rester en contact avec les siens via FaceTime.

publicité