Charlène de Monaco « mal comprise » : elle répond cash à sa belle-sœur Caroline !

© Voici / Pinterest
publicité

Dernièrement, Charlène de Monaco s’est plainte de se sentir mise à l’écart et « mal comprise » par certains membres du Rocher. Sa belle-sœur Caroline a décidé de réagir pour donner sa version des faits. On vous dit tout ! 

Un proche de Charlène de Monaco a récemment confié combien la princesse se sentait mal à l’aise et mise à l’écart au Palais. Et ce, en raison du comportement de certains membres du Rocher. Se sentant visée, sa belle-sœur Caroline a décidé de réagir et c’est cash ! Voici la réponse bien tranchée de la sœur du Prince Albert II !

publicité

Une princesse jugée et critiquée par certains membres du Rocher

Si Charlène de Monaco a du mal à s’intégrer au Rocher, ce serait entre autres à cause de l’omniprésence de Caroline, sa belle-sœur. En effet, avant que l’ancienne nageuse ne devienne première dame, c’était la mère de Charlotte Casiraghi qui menait les rênes avec son frère. À présent que la jolie blonde est loin (en Afrique du Sud où elle est bloquée depuis plusieurs mois), il semble que Caroline veuille bien reprendre son pouvoir.

L’aînée des Grimaldi possède en effet une certaine influence au sein de la monarchie. Selon les dernières nouvelles, elle n’aurait jamais rien fait pour simplifier les choses à sa belle-sœur. La mère de famille reproche notamment à cette dernière d’aller au-delà des règles de la royauté et de manquer cruellement d’efforts.

publicité

À titre d’illustration, le fait que la mère de Jacques et Gabriella n’ait jamais fait l’effort de parler en français a engendré quelques tensions entre les deux femmes. 15 ans après avoir été couronnée Première Dame, Charlène de Monaco ne parle toujours pas la langue de Molière. Selon une source anonyme qui s’est livrée auprès de nos confrères de Paris Match, la femme du souverain est pourtant pleine de bonne volonté.

« C’est une coiffure qui me plaît, c’est tout ! »

Comme le souligne ce proche de Charlène de Monaco : « La princesse était pleine de bonne volonté. Mais très rapidement, elle s’est sentie mal comprise. Pour se protéger, elle a préféré s’isoler et prendre ses distances avec la monarchie ». Cette situation explique-t-elle l’absence prolongée de l’ancienne nageuse qui semble résignée à rester en Afrique du Sud ?

publicité

Au mois de décembre dernier, un média avait rapporté que la coiffure et le style de la jolie blonde lui avaient valu plusieurs reproches de la part de sa belle-famille. Pour répondre cash à sa belle-sœur, elle a indiqué : « C’est une coiffure qui me plaît, c’est tout ! ». Reste à savoir si la fille de Michael Kenneth Wittstock va tout de même revenir au Palais. Pas sûr…

publicité