Charlène de Monaco mouché par Stéphane Bern : « Il y a encore beaucoup de boulot »

© Getty images / SIPA
publicité

Charlène de Monaco s’est fait moucher par Stéphane Bern cette semaine. Selon le journaliste, la princesse aurait « encore beaucoup de boulot » à faire. Le point à travers cet article !

Décidément, Charlène Wittstock n’était pas du tout prédestinée à devenir la Princesse de Monaco. Alors que le Prince Albert II a mis beaucoup de temps avant de finalement demander sa main, Stéphane Bern à son avis bien tranché concernant la princesse… On vous dit tout ! 

publicité

Un mariage qui a pris du temps

Le 1er juillet dernier, le couple princier fêtait leurs 10 ans de mariage. Depuis qu’elle est devenue l’épouse d’Albert de Monaco, Charlène a du mal à endosser son rôle. De toute évidence, elle n’était pas faite pour devenir une princesse. Et ce n’est pas Stéphane Bern qui nous dira le contraire ! 

En 2009, dans les colonnes du journal Le Matin, le présentateur avait confié les raisons pour lesquelles Albert de Monaco avait failli ne jamais demander sa compagne en mariage. Albert de Monaco et son épouse se sont rencontrés lors d’un concours de natation à Monte-Carlo, dans les années 2000. 

publicité

À l’époque, le journaliste de 57 ans estimait que la nageuse avait beaucoup d’efforts à faire pour devenir une princesse. Comme il le souligne : « Il y a encore beaucoup de boulot. Lorsqu’on échange avec elle, on est devant une Laure Manaudou », ajoute-t-il. 

Selon l’animateur de Secrets d’histoire, les thèmes de discussion pas assez princiers n’étaient pas le seul souci. Il y a également la barrière de la langue. Pour rappel, la mère de Gabriella et Jacques ne parle pas la langue de Molière. De plus, son style vestimentaire ne reflète pas celui d’une princesse. Sans compter la pression et le stress devant les médias.

Après une longue et mûre réflexion, le fils de Grace Kelly a finalement sauté le pas. En 2010, Charlène de Monaco et le Prince Albert II se disent enfin oui. De cette union naîtront par la suite leurs jumeaux : Gabriella et Jacques.

« Charlène est magnifique, d’une beauté rare (…) »

Peu avant la cérémonie, Stéphane Berna avait déjà changé d’opinion concernant la future mariée. Dans les colonnes de Point de vue, le fils de Mélita Bern-Schlanger complimente la princesse pour « sa simplicité et son naturel ». Le journaliste a confié : « Charlène est magnifique, d’une beauté rare (…). C’est une femme éprise, amoureuse ». Les deux amoureux se sont engagés pour le meilleur et pour le pire les 1er et 2 juillet 2011 en principauté.

publicité

Des rumeurs ont couru comme quoi la jolie blonde aurait tenté de s’évader à la dernière minute, à l’époque. Malgré tout, l’événement s’est déroulé sans encombre. Une dizaine d’années plus tard, la mariée, loin des siens, manque les noces d’étain de son couple. L’ancienne nageuse est bloquée en Afrique du Sud, son pays natal, à la suite d’une infection ORL. Heureusement, elle peut compter sur le soutien indéfectible de son époux pour traverser cette dure épreuve…

publicité