Charlène de Monaco : opérée pour la troisième fois ce vendredi en Afrique du Sud

© Oh my mag
publicité

Le stress est monté d’un cran en cette fin de semaine pour la princesse Charlène qui va être opérée pour la troisième fois en Afrique du Sud. Le point à travers cet article ! 

Selon un communiqué officiel émanant du palais, la princesse Charlène de Monaco a subi une opération chirurgicale cette semaine à cause d’une infection ORL. L’intervention a eu lieu dans la journée de ce vendredi 13 août en Afrique du Sud.

publicité

Enfin des détails sur l’opération de Charlène

Voilà maintenant plus de quatre mois que Charlène de Monaco est exilée en Afrique du Sud à cause de son infection ORL. Pour y remédier, la femme du Prince Albert II doit subir une opération délicate. Selon un communiqué officiel rapporté par Nice Matin, le Rocher a confirmé la date prévue de l’opération : soit le vendredi dernier, sur place. Le journal méditerranéen apporte également quelques précisions supplémentaires concernant cette intervention.

La cour monégasque souligne que la première dame sera sous anesthésie générale au cours de cette opération, qui va durer 4 h. Pour rappel, c’est la troisième intervention subie par la mère de Jacques et Gabriella en l’espace de quelques mois. Dernièrement, elle a annoncé en personne qu’à cause de son état de santé, elle ne pourra pas rentrer avant la fin du mois d’octobre. L’infection dont elle souffre aujourd’hui remonte au printemps dernier et l’empêche de prendre l’avion, au risque de détériorer son état.

publicité

publicité

Albert et les enfants au chevet de la princesse pour sa convalescence

Toujours selon nos confrères de Nice Matin, le Prince Albert II et les jumeaux devront être sur place pour soutenir Charlène au cours de sa convalescence. Notons que la dernière fois que la mère de famille a vu le prince et la princesse héréditaires remonte au début du mois de juin. Comme quoi, ces retrouvailles devraient avoir des impacts positifs sur toute la famille royale. D’autant plus que ces derniers temps, elle est au centre d’une grosse polémique.

publicité